Qui était vraiment Marilyn Monroe ? Au panthéon des grandes stars, elle est l'une des plus célèbres femmes de son temps. On l’a définie bien souvent comme objet de désir, mais l'a-t-on vraiment bien cernée ? Oublions quelques instants ce male gaze qui l'a enfermée dans cette beauté irréelle et partons à la rencontre de la vraie Norma Jean Baker.

En évoquant Marilyn Monroe, on pense surtout à son attitude lascive et ses mimiques enfantines. Pourtant, Marylin était plus que ça. Mettant en avant les injustices et les abus d'une industrie dominée par les hommes, Marilyn Monroe fait figure de pionnière.

Sous son costume de blonde séductrice se cachait une femme cultivée et empreinte d'une grande modernité pour son époque. À l'occasion de la sortie du film "Blonde" sur Netflix, retour sur la figure engagée qu'était Marilyn Monroe.

Les Éclaireuses

Un des premières à dénoncer les abus d'Hollywood

Bien avant l'éclatement du scandale Harvey Weinstein et la création du mouvement #MeToo, Marilyn Monroe avait déjà commencé à dénoncer une industrie masculine toxique pour les femmes dès les années 50.

La jeune actrice de 28 ans n'est pas encore au sommet de sa carrière et prend déjà des risques en dénonçant les "loups" d'Hollywood. Par ce surnom plus qu'explicite, nous entendons par là les hommes de l'industrie : producteurs, agents et recruteurs dans les castings.

Marilyn Monroe fait figure d'oiseau rare. En profitant de sa notoriété, la star va mettre en lumière les relations de pouvoir entre les femmes et les hommes dans le cinéma des années 50-60. Le milieu du XXe siècle n'est pas tout rose, car les actrices ne jouissent pas de beaucoup de liberté et de droits. Au service des producteurs, elles devenaient leurs machines à profit, causant de nombreux abus de pouvoir dans l'industrie du cinéma.

L’actrice décide de prendre la parole une fois pour toutes. De manière totalement moderne, elle fait paraître un article dans le magazine culturel Motion Picture and Television. Le titre de l'essai est on ne peut plus clair : "Les loups que j'ai connus" (en anglais, "The wolves I have known").

À travers ce témoignage, Marilyn raconte les rencontres traumatisantes dont elle a fait l'expérience. Elle ne donne aucun nom mais met en avant les prédateurs de l'industrie du cinéma. Producteurs, agents de stars... Depuis le début de sa carrière, la liste est longue.

Certains l'invitaient chez elle sous prétexte de lui montrer leurs nouvelles créations, d'autres la couvraient de présents en échange de faveurs sexuelles. Marilyn avoue que de nombreuses jeunes filles en quête de gloire et de reconnaissance n'ont pas d'autres moyens que de coucher avec les producteurs. Ces pratiques sont courantes dans le milieu et Marilyn fait figure de précurseure pour les dévoiler au grand jour.

La création de sa propre société de production

Marilyn Monroe se rend compte bien vite des inégalités salariales entre les femmes et les hommes à Hollywood. À l’époque, la Fox est une des plus grandes sociétés de production américaine.

Marilyn est moins payée que ses confrères et décide de porter plainte contre la Fox. Un acte fort et courageux qui à tout moment peut causer la fin de sa carrière. En 1955, elle gagne son premier procès et fonde sa société de production : Marilyn Monroe Productions. Un pied de nez à l'industrie majoritairement masculine qui l'a bloquée dans son ambition d'actrice.

Un combat contre l'Amérique ségrégationniste

Marilyn Monroe n'a pas hésité à montrer ses opinions devant les photographes et les hommes de pouvoir. L'exemple le plus probant est son amitié avec la chanteuse Ella Fitzgerald. Les deux femmes se lient très vite particulièrement à cause de leur enfance difficile. Dans une Amérique raciste et puritaine à souhait, Ella a du mal à se produire dans les bars. Les gérants la refoulent et refusent qu'elle se produise dans leurs établissements. 

Coup de maître pour Marilyn Monroe ! L'actrice au sommet de sa carrière établit des règles très claires. Si les patrons laissent jouer Ella Fitzgerald dans leurs bars alors Marilyn sera présente tous les soirs au premier rang. Un chantage qui va porter ses fruits ! Les gérants ne résistent pas une seconde pour attirer du monde.

Ainsi, Marilyn Monroe lance la carrière d'une des plus grandes chanteuses du monde. Marilyn Monroe donne ici une belle preuve de la notion de sororité. À travers sa notoriété, elle pousse une autre femme dans la lumière de la réussite.

Marilyn, une femme résolument en avance sur son temps

Derrière ses faux airs naïfs, Marilyn Monroe connaissait parfaitement le milieu dans lequel elle évoluait. Sa parole avait soixante ans d'avance. Aujourd'hui encore, elle est criante de vérité. À l’instar de Marilyn, d'autres femmes ont courageusement fait entendre leur voix. L'actrice Rose McGowan a elle aussi dénoncé les violences sexuelles à Hollywood. En prenant la parole, d'autres femmes sont sorties de leur silence et ont enclenché la machine #MeToo.

Comme l'a si bien dit la journaliste militante Gloria Steinem, "Nous ne pouvons pas savoir si nous aurions pu aider Norma Jean Baker ou la Marilyn Monroe qu'elle est devenue. Mais il n'est pas trop tard pour faire ce qu'elle a demandé. Nous pouvons enfin la prendre au sérieux."

 

 

 

Tags : actrice, société, féminisme