"J'en ai marre"

"Mais qu'est ce qu'elle a à me saouler celle-là ?"

"J'ai faim. J'ai soif. J'ai chaud. J'ai envie de dormir. J'ai mal au mollet."

Vous mentiriez si vous osiez nous dire que vous ne connaissez pas ces jérémiades et que vous ne les débitez pas - au moins - 5 fois par jour. N'ayez crainte, vous n'avez rien d'anormal. La femme est une râleuse. Nous dirions même plus : la femme est fière d'être une râleuse ! 

Et vous vous empressez de répondre à tous ceux qui "oseraient" vous en faire le reproche : "Râler prolonge l'espérance de vie, alors laisse-moi faire mon boudin, de toute façon j'adore ça."

Jusqu'ici, tout allait bien. Oui mais voilà, une récente étude américaine a prouvé que râler et se plaindre étaient.... très mauvais pour la santé

Ô misère, on ne l'avait pas vue venir, celle-là. 

Publiée sur un site américain d'informations, les travaux du psychiatre américain Steven Parton en présentent les conséquences psychologiques ET physiologiques sur notre santé. 

L'explication est la suivante : plus vous pensez à une idée, plus votre cerveau enregistre le chemin parcouru par cette idée. Lorsque vous avez une pensée, quelle qu'elle soit, une synapse crée un pont jusqu'à une autre synapse et envoie un signal électrique qui transforme et transmet l'information. Plus ce chemin est emprunté, plus vos synapses se rapprochent et plus votre cerveau devient rapide à transmettre les messages. Ainsi, à l'usure, il aura plus de facilité à avoir un raisonnement négatif, que positif. 

Ceci explique pourquoi les plus râleuses d'entre nous persistent à geindre pour un rien : c'est devenu un réflexe naturel et par conséquent, ce n'est plus vraiment votre faute (c'est désormais notre argument préféré). 

Mais sur le long terme, cette activité génère une grosse quantité de stress et on ne vous le répétera jamais assez : il est l'un des pires ennemis de votre douce santé ! Défaillance de système immunitaire, risques plus forts de crises cardiaques, obésité... Le stress n'est définitivement pas votre ami !

Alors, même si cela nous rend tristes puisque, comme vous, nous adorons ça... Pensez à réduire votre temps de complainte quotidien jusqu'à le faire (presque) disparaître !

De toute façon, vous êtes tellement plus jolie lorsque vous souriez ! 

Enjoy, 

Les Éclaireuses

 

Source : Friends 

 

Photo de couverture : ©Thecultofstyle