On a toujours envié les personnes qui avaient un ou plusieurs dons : le chant, la danse, la photo, la peinture, le dessin, la poterie... Un talent parmi tant d'autres ! Nous, notre seul talent c'est de comptabiliser les relations amoureuses et de manger des pâtes pendant une semaine entière ! Si ce n'est pas un truc de fou ça ? Oui, on n'est pas très fière, mais on prend ce qu'il y a !


Certains ont excellé dans un domaine et d'autres dans deux ou plus. C'est le cas de Carla Burni. À 54 ans, la belle Italienne a eu des succès de tous les côtés, que ce soit dans le chant ou le mannequinat... Bref, la jeunesse de Carla Bruni est remplie de surprises !

On l'a connue aux bras de son mari, l'ancien Président de la République Nicolas Sarkozy, mais qu'a-t-elle fait dans sa jeunesse ? Qu'a-t-elle accompli ? Quelles ont été ses passions ?

Retour sur son parcours en 5 anecdotes !

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

-

1 - Son enfance et son adolescence

Carla Bruni est née à Turin, en Italie le 23 décembre 1968, dans une famille fortunée. Dès son plus jeune âge, elle est prise de passion pour la musique, inspirée par ses parents. Son père, Alberto Bruni Tedeschi est un industriel et un compositeur d'opéra et sa mère, Marisa Borini, une pianiste et actrice.

Elle apprend également que sa mère a eu, à Turin, une liaison avec un riche homme d'affaires Maurizio Remmert, dont est née Carla. Alberto Bruni Tedeschi le savait. Elle a alors une demi-sœur, l'actrice et la réalisatrice Valeria Bruni Tedeschi et un frère aîné Virginio, marin et photographe.
En 1973, par crainte des Brigades Rouges, la famille fuit l'Italie et s'installe à Paris. Carla Bruni passe son enfance entre la France et la Suisse, dans des pensionnats, tout en prenant des cours de guitare et de piano.

Lors d'un entretien accordé à "Ici Paris", Marisa Bruni Tedeschi a dévoilé quelques faits sur l'adolescence de sa fille. Comme quoi une mère ne peut pas s'empêcher de raconter des anecdotes sur leur enfant ! Selon sa mère, Carla était une adolescente cachottière : "À 14 ans, elle avait mis un polochon dans son lit pour faire croire qu'elle était rentrée, alors qu'elle avait passé la nuit avec des amis !" Elle poursuit ses confidences : "À Malte, quand elle est revenue à 6h du matin au lieu de 23h, je l'ai su six mois après !". La maman se confie et avoue que sa fille a fait "les 400 coups" !

 

2 - Le mannequinat

Eh oui, Carla Bruni a été et est toujours mannequin pour certaines marques de mode et de luxe ! Après avoir fait des études d'art et d'architecture à Paris, Carla abandonne ses cours pour se consacrer au mannequinat ! En 1987, à seulement 19 ans, elle signe son premier contrat avec la marque Guess et enchaîne par la suite les séances photos et les défilés pour les plus grandes Maisons : Dior, Givenchy, Jean Paul Gaultier, Yves Saint Laurent, Chanel ou encore Christian Lacroix.

Elle devient également égérie de la marque de lingerie américaine Victoria's Secret et fait la Une des magazines de mode les plus célèbres comme Vogue, Harper's Bazaar, l'Officiel, Elle, Madame Figaro et Marie Claire. Cependant, c'est en 1997 qu'elle met en terme à sa carrière de mannequin et qu'elle va retrouver sa première passion : la musique.

 

3 - La chanson

Après sa belle carrière de mannequin, Carla Burni se consacre à sa passion première : la chanson. En 1999, elle rencontre l'auteur et compositeur français Julien Clerc lors d'un dîner. Lors de cette rencontre, Carla se confie sur sa passion et le fait qu'elle écrit ses propres chansons. Elle lui envoie alors un premier texte intitulé "Si j'étais elle". Julien Clerc tombe sous le charme du texte et compose la musique du single. Un album du même nom que la musique sort à la suite, où Carla a écrit 5 des 11 titres présents, en collaboration avec le chanteur.


En 2002, ça y est, elle commence sa carrière solo ! Elle sort son premier album "Quelqu'un m'a dit", sous la direction de son ami Louis Bertignac, chanteur français. Le public reçoit l'album et c'est un succès ! En 2004, son talent est récompensé car elle reçoit, lors de l'émission de chant "Victoire de la Musique", le prix de la musique de l'interprète féminine de l'année.


Elle sortira ensuite un deuxième album "No Promises", cette fois-ci en Anglais, inspirés de textes tirés de poèmes d'auteurs anglo-saxons comme Emily Dickinson. Pour le coup, les retours sont mitigés, souvent des critiques négatives, la jugeant trop élitiste.
Carla Bruni revient sur le devant de la scène en 2008 avec un troisième album "Comme si de rien n'était".

 

4 - Ses amours passionnés

Du côté de sa vie privée, à l'âge de 22 ans au début des années 1980, elle vit une histoire passionnée mais un peu compliquée avec le guitariste Eric Clapton. Cependant, Carla ne s'implique pas beaucoup dans la relation et quitte le guitariste pour aller avec le musicien Mick Jagger.

C'est même grâce (ou à cause) d'Eric Clapton que Carla et Mick se sont rencontrés, cette dernière qui ne faisait qu'insister pour le rencontrer. À l’époque, Mick Jagger sortait aussi avec quelqu'un, la mannequin Jerry Hall, qui était enceinte à l'époque ! L'amour est plus fort que tout, les deux tourtereaux vivront une longue relation de 7 ans, jusqu'à ce que le musicien se lasse...

En 1999, Carla Bruni, alors qu'elle vit avec l'écrivain Jean Paul Enthoven, elle le quitte pour vivre une idylle avec le fils de ce dernier, Raphaël Enthoven. Leur relation fait alors scandale, car Carla s'était rapprochée de Raphaël alors qu'elle partageait la vie de Jean Paul Enthoven... Leur amour est si fort entre Raphaël et Carla, que la chanteuse lui dédie une chanson dans son album "Quelqu'un m'a dit", qui s'intitule "Raphaël". En 2001, le couple accueille son premier enfant, Aurélien. Leur relation prendra fin en 2005.


Deux ans plus tard, en 2007, Carla Bruni retrouve l'amour avec Nicolas Sarkozy, Président de la République à l'époque et divorcé depuis peu. Seulement un an après leur officialisation, le couple se marie à l'Élysée et Carla devient Française par naturalisation et s'appelle Carla Bruni Sarkozy. Ils accueilleront en 2011 leur premier enfant commun, une petite fille prénommée Giulia.

 

5 - Ses combats et son association

Carla Bruni a toujours été une femme très engagée, notamment dans la lutte contre le VIH, maladie dont est décédé son frère Virginio en 2006. Elle devient ambassadrice mondiale du Fonds mondial contre le Sida.
En juillet 2008, lorsqu'elle sort son troisième album "Comme si de rien n'était", elle décide que tous les bénéfices seront reversés à la Fondation de France.


Ce n'est pas tout ! Carla Bruni crée en 2009 la Fondation Carla Bruni Sarkozy, destinée à combattre l'illettrisme, et donc à promouvoir l'accès à la culture et à la connaissance pour tous.

Dix ans plus tard, en 2019, elle prend la décision de fermer sa fondation. C'est sur son compte Instagram, dans un post, que la chanteuse et mannequin le fait savoir : "Aujourd'hui prend fin l'action menée par ma fondation, dix ans après sa création. Nous sommes allés dans les hôpitaux, les prisons, auprès des enfants malades, des familles démunies, des étudiants défavorisés, des sans-abris. Il m'est impossible de résumer ces dix années. J'espère de tout cœur avoir été utile".

Elle a ensuite dressé le bilan de ces dix années depuis la création de la fondation : "5 millions d'euros versés en aides et bourses d'études, 1500 lycéens accompagnés, 250 bourses distribuées, 1200 familles aidées pour sortir de l'illettrisme, 60 associations soutenues pour amener la culture derrière les murs des prisons et des hôpitaux".

 

Tags : people, mannequin, Chanson