Bye, bye Angel ! 

Après de nombreuses polémiques, la marque de lingerie américaine Victoria's Secret souhaite renouveler son image en faisant appel à de nouvelles ambassadrices bien plus engagées. Découvrez les sept nouveaux visages de VS Collective, qui promettent un changement plus bien positif et inclusif. 

Un nouveau tournant pour Victoria's Secret 

Depuis 1995, il était le show le plus regardé au monde. Des mannequins longilignes surnommées "Anges", vêtues de sous-vêtements sexy et accompagnées de performances d'artistes, le défilé de la marque de lingerie Victoria's Secret était à couper le souffle. Mais ces dernières années, elle a dû faire face à de nombreuses polémiques. Alors que dans la société actuelle, le bodypositivisme est prôné, la griffe américaine ne reflétait pas cette image et a donc a connu une baisse considérable d'audience. Cela est dû notamment aux propos transphobes de l'ancien chef marketing Ed Razek et les accusations de harcèlements sexuels contre Leslie Wexner, fondateur et directeur général de L Brands, la maison mère de la marque. 

Alors, pour donner un nouveau souffle à Victoria's Secret, le directeur général, Martin Waters a annoncé le 16 juin dernier au New York Times : « Nous avons été trop lents à répondre à l’évolution du monde. Nous avions besoin d’arrêter d’être ce que voulaient les hommes pour être ce que veulent les femmes ». La griffe de lingerie a donc changé son image et pris de nouvelles directions, davantage en accord avec la société actuelle : avancer vers un monde plus inclusif.  

Victoria's Secret : de nouvelles ambassadrices pour la marque ! 

Alors, pour prendre son nouveau tournant, Victoria's Secret abandonne ses Anges iconiques pour la VS Collective avec de nouvelles ambassadrices partageant une passion commune, celle du changement positif. Mais qui sont-elles ? 

Parmi elles, figurent l'actrice indienne Priyanka Chopra, la footballeuse et activiste américaine Megan Rapinoe, la Brésilienne militante transgenre Valentina Sampaio, le mannequin et activiste de taille 48 Paloma Elsesser, la journaliste britannique âgée de 49 ans Amanda de Cadenet et le mannequin australo-soudanais Adut Akech

Sur un compte Instagram, la griffe de lingerie a déclaré « Avec leurs parcours uniques, ces partenaires extraordinaires collaboreront avec nous pour créer des collections révolutionnaires, du contenu inspirant et nous aideront à développer des programmes internes pour venir en aide à des causes qui importent aux femmes ».

Une belle avancée qui met en avant le bodypositivisme et l'inclusivité ! 

Les marques de lingerie vers un monde plus inclusif 

En 2018 a eu lieu le dernier défilé de Victoria's Secret, qui faisait partie des shows les plus iconiques du monde entier. Mais suite aux nombreuses polémiques et accusations, elle a perdu un nombre considérable de clients et a dû fermer plus de 80 magasins aux États-Unis. 

Mais c'est avec le lancement de sa marque de lingerie, Savange x Fenty, que Rihanna a complètement chamboulé les codes et est devenue un véritable symbole d'inclusivité et de diversité.

Alors, Victoria's Secret se devait de revoir son image pour reconquérir le coeur de sa clientèle perdue. Grâce à cette initiative, la griffe ne peut qu'espérer retrouver sa notoriété passée. Elle s'engage également à verser 5 millions de dollars par an pour la recherche contre le cancer. 

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Victoria's Secret (@victoriassecret)

 

 Victoria's Secret  

 

 

 

Tags : mannequin, News, victorias secret