Comme quoi, pas besoin d'un partenaire ni de petits jouets sexuels pour atteindre le septième ciel. Cela paraît difficile à croire et pourtant, c'est bel et bien une réalité. Il est tout à fait possible d'atteindre l'extase pendant la pratique sportive. 

N'y voyez en aucun cas le scénario d'un mauvais porno des années 80, ici, il est question de choses sérieuses. Une réelle corrélation entre le sport et la jouissance a été mise en évidence par une étude américaine dans la revue Sexual and Relationship Therapy. L'étude prouve qu'il y a un réel lien entre plaisir intense et sport et ce n'est pas juste une question de frottement par le mouvement. Il y a une vraie réaction physique qui provoque le plaisir. 

Mais d'où peut bien venir ce phénomène ? Explications. 

Enjoy,

Les Éclaireuses

-

1) Le Coregasm, un orgasme un peu particulier

Ce n'est pas un "vrai" orgasme à proprement parler, c'est pour cette raison qu'on le différencie avec un autre nom. Appelé le Coregasm, cet orgasme un peu particulier n'est, en effet, pas lié à une stimulation directe de zones dédiées au plaisir, mais est plutôt induit par un phénomène interne. Lors de la pratique de certains sports, le périnée et le plancher pelvien ont tendance à se contracter de façon plus ou moins intense et régulière. Cette activité pelvienne vient provoquer une activité qui peut déboucher sur une sensation de plaisir et même sur un orgasme.

2) Quels sont les sports qui peuvent le provoquer ? 

Bien sûr, tous les sports ne sont pas forcément aussi efficaces pour provoquer cette sensation de plaisir intense. L'étude a également établi un classement des sports propices à provoquer ce type d'orgasmes. Le classement a été établi en fonction des réponses des sondées. 

Ainsi, 6 sports ou pratiques sportives semblent se détacher du lot : 

1 - Les exercices d'abdominaux, ce qui paraît assez logique car ils sollicitent énormément le périnée et le plancher pelvien (surtout dans les exercices d'abdominaux hypopressifs).

2- L'haltérophilie, ici aussi, on vient solliciter le périnée pour gainer tout le corps et permettre aux muscles supérieurs de soutenir le poids.

3- Le yoga, notamment grâce aux profondes respirations qui font vibrer les muscles en profondeur.

4- Le vélo, ce sport peut avoir un effet kiss-cool : le mouvement régulier des cuisses peut venir apporter plusieurs stimulations, internes ou externes.

5- La course à pied, toujours pour des raisons de maintien de la ceinture abdominale qui pousse le périnée à se contracter.

6 - Pour certaines, la randonnée aurait aussi un effet plaisir notable (de quoi largement occuper ses week-ends, donc).

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

3) Est-ce que c'est vraiment répandu comme orgasme ?

Selon l'étude du Sexual and Relationship Thérapy, près de 40% des femmes auraient déjà eu cette sensation pendant la pratique sportive. La plupart n'arrivent pas forcément à mettre des mots dessus ni à définir réellement ce qui leur est arrivé. Ce n'est donc pas foncièrement un phénomène isolé ou rare. De nombreuses femmes admettent même le ressentir de façon assez régulière lorsqu'elles pratiquent les sports propices à cette stimulation interne. 

Finalement, le sport ne fait pas seulement souffrir, bien au contraire !

 

 

 

 

Tags : exercice de sport, orgasme, conseils sportifs