Est-ce que le sexe peut-être une thérapie ? Vraie question qui semble avoir une vraie réponse (pour une fois). Si le sexe (et surtout le plaisir) peut être source d'addiction pour certains, pour d’autres, le sexe (ou la sexothérapie) peut réellement être salvatrice. C'est même une façon, un peu originale, de se guérir d'anciens traumatismes pour se (re)construire une sexualité saine et libérée d'éventuelles complications (type vaginisme ou éjaculation précoce). 

Si même l'OMS a fini par reconnaître que la sexualité avait un réel impact sur notre bien-être, c'est bien qu'il y a quelque chose de plus profond qu'un simple jeu coquin. Ainsi, la sexologie est un type de thérapie qui permet d'interroger les patients sur leurs différents troubles sexuels (plus ou moins handicapants). Le but des séances est, d'une part, de retrouver une harmonie entre son corps, son esprit et sa sexualité, mais d'autre part, c'est aussi une façon d'œuvrer pour sa vie de couple.

Pratiquée par les sexologues, la sexothérapie a de nombreuses fois prouvé son efficacité sur différents troubles sexuels, c'est pour cette raison qu'il est essentiel de ne pas occulter cette pratique, encore trop peu connue du grand public. 

Enjoy,

Les Éclaireuses

Non, la sexothérapie, ce n'est pas faire l'amour devant un thérapeute

Inutile de vous déshabiller devant votre thérapeute, la sexologie, ce n'est pas faire l'amour avec son partenaire en public pour comprendre ce qui cloche. L'idée, c'est de déjà venir avec un diagnostic : un vaginisme grandissant, un problème de libido récurrent... pour en parler, conjointement avec un sexologue. C'est la première étape du travail : la discussion. 

Ensuite, dans un second temps, il sera nécessaire de passer à la pratique, mais encore une fois, pas en public. Vos devoirs, vous les ferez avec votre partenaire, dans l'intimité de votre intérieur (ou pas d'ailleurs), avant de parler des éventuels effets positifs et/ou négatifs à votre thérapeute lors de la séance d'après. 

"Les problèmes sexuels, ça n'arrive qu'aux autres"

On a tendance à penser que les problèmes liés à la sexualité ne concernent que les autres et que nous sommes exemptés des éventuels petits tracas. Sauf qu'en réalité, personne n'est à l’abri de souffrir, un jour ou l'autre, de complications, tous simplement parce que le corps change et parce qu'on expérimente, chaque jour de nouvelles choses. Il est tout à fait possible de développer des blocages à la suite d'un accouchement (pour l'homme comme pour la femme), une dépression ou encore un décès.

Pour la docteure Kristen Mark, spécialiste du sujet, "Les problèmes sexuels sont très courants, et un sexologue est généralement la meilleure solution pour y remédier". Sauf que trop peu de gens osent sauter le pas de la thérapie sexuelle. 

"On peut avoir l'impression que cela va être embarrassant d'aller voir un sexologue parce que notre société ne valorise pas vraiment les discussions ouvertes sur le sexe. Cependant, votre sexologue ne sera pas embarrassé à ce sujet - c'est son travail."

Quels sont les problèmes que la sexothérapie peut régler

Les troubles réglés par la sexothérapie sont nombreux et variables d'une personne à une autre. Cette forme de thérapie peut, par exemple, être très utile à une personne souffrant d'un traumatisme lié à un abus sexuel. Au fil des séances, le thérapeute accompagnera le patient pour lui permettre de reconstruire une relation saine avec la sexualité. Cela peut également être très efficace pour apprendre à apprécier son corps et à reprendre confiance en son apparence... 

En somme, c'est tout un tas de petits tracas qu'il est possible de régler avec de la discussion, mais également de la tendresse, et c'est peut-être la forme de thérapie la plus agréable qui existe. 

 
 
 

 

Tags : sexe, sexualité