C'est à n'y rien comprendre. Depuis quelque temps, votre couple est dans la tourmente. Les soirées câlins/Netflix ont laissé place à une guerre froide. Avec votre partenaire, il n'est question que de disputes et de reproches. Cette situation, qui n'est souhaitable pour personne, vous met le moral dans les chaussettes et vous pousse à reconsidérer les choses...

Devez-vous rester avec cette personne ? 

Est-ce que le moment est venu de baisser les bras ? 

 

Non, vous êtes bien décidé à tenter le tout pour le tout et à donner une dernière chance à votre couple. Comment ? En faisant tomber ce rideau de fer qui s'est construit entre vous et votre partenaire. Mais problème : vous ne savez absolument pas comment vous y prendre et il est parfois compliqué d'entamer le dialogue avec quelqu'un de réticent. La meilleure solution, c'est peut-être de vous engager - avec votre partenaire - dans une thérapie de couple. Peut-être que le fait d'avoir un tiers dans la conversation vous aidera à mettre les choses à plat. Mais attention, il y a quelques petites choses à prendre en considération avant de se lancer dans une thérapie, sans quoi, la démarche pourrait s'avérer infructueuse. 

Les Éclaireuses

Thérapie de couple, quand faut-il consulter ?

Dès qu'il est question de thérapie, il est évident que la démarche doit être motivée par une vraie envie d'aller de l'avant. Aussi, dans le cas de la thérapie de couple, il est nécessaire que les deux parties soient d'accord pour entamer un travail à deux. C'est pour cette raison qu'il faut, au préalable, en discuter avec son partenaire, car il sera impossible de le forcer à entamer une thérapie s'il n'en ressent pas le besoin ou l'envie.

La thérapie de couple est une réponse à une souffrance ressentie dans le couple. Cela peut concerner un des partenaires ou les deux. Ainsi, une atmosphère néfaste couplée à une série de tensions peut être l'élément déclencheur qui décide les gens à pousser la porte du cabinet d'un thérapeute. Il est également possible d'entamer une thérapie à la suite d'un traumatisme (comme une fausse couche ou une tromperie) ou d'un tabou. 

Chaque couple étant unique, il n'y a pas forcément de raison universelle d'entamer une thérapie de couple. Elle peut être la réponse à un questionnement et à une accumulation de situations bancales et désagréables.

À quoi faut-il s'attendre ?

Est-ce que la thérapie de couple est la solution miracle pour régler tous les problèmes au sein du couple ? Non, sinon ce serait trop simple. En revanche, c'est souvent une très bonne solution pour entamer un dialogue et percer l'abcès.

Généralement, les séances (qui durent entre 1h et 1h30) s'articulent majoritairement autour d'un dialogue entre les deux partenaires. L'idée, c'est d'inciter les deux participants à écouter l'autre mais, surtout, à exprimer - sans retenue - les frustrations et les problèmes ressentis dans le couple. Dans un second temps, des exercices peuvent être proposés au couple pour lui permettre d'aller de l'avant.

Est-ce que les thérapies de couple sont réellement efficaces ?

Malheureusement, ce n'est pas parce que vous faites une thérapie de couple que vous allez obligatoirement échapper à la rupture. La thérapie n'est pas magique, elle n'est pas là pour faire disparaître tous les problèmes, mais bien pour accompagner les deux membres d'un même couple à se questionner sur leur situation et à créer un dialogue. Cependant, il arrive parfois que la thérapie ne permette pas de régler tous les problèmes du couple et la rupture est alors inévitable.

Autre cas de figure, il est possible qu'une thérapie soit réussie mais qu'elle se termine quand même en rupture. Il ne faut donc jamais considérer la thérapie comme la solution magique qui va permettre d'effacer toute la rancœur. Ce n'est rien de plus qu'une façon d'instaurer un dialogue, pour le reste, tout dépend de la situation du couple.

Attention : ce type de thérapie n'est absolument pas une solution lorsque le couple est marqué par des violences conjugales. Dès qu'il est question de violences, il est impératif de passer par d'autres solutions, plus directes et qui permettront de garantir la sécurité de la personne qui les subit.

Si vous êtes victime de violences conjugales, appelez sans attendre le 3919, le numéro d'urgence accessible 24h/24 pour venir en aide aux victimes ou aux personnes en danger. 

 

 

Tags : couple, psychologie