Pourquoi devrait-on tous se mettre au porno féminin ?

Noa Gonzo Rombo 20 juillet 2022

Et si on commençait à consommer du porno fait par et pour les femmes ?

"Le porno enlève au sexe le mystère, la révérence et la transcendance" - Nikki Gemmell

Vous l'aurez compris, aujourd'hui, on parle de pornographie. Et ce n'est pas la peine de faire semblant, on sait que vous vous êtes déjà perdue dans les méandres de sites comme YouPorn ou encore du géant américain Pornhub. Ne vous inquiétez pas, personne ne va vous juger, au contraire ! Il serait hypocrite de ne pas avouer que la pornographie est de plus en plus présente dans nos vies. Hommes comme femmes, nous passons de plus en plus de temps à en consommer et avec l’avènement durant les différents confinements de plateformes au contenu exclusif comme OnlyFans ou encore Mym, le porno s'est encore plus démocratisé pour devenir accessible à tous depuis un simple smartphone.

Mais plus votre consommation de pornographie augmente, plus vous remarquez certaines problématiques. Prenons l'exemple du porno hétérosexuel. Les dynamiques y sont souvent les mêmes : la femme est tantôt soumise, tantôt contrainte à un rapport sexuel qui est la plupart du temps assez violent. De son côté, l'homme prend une position de dominant et c'est très souvent son plaisir et seulement le sien qui est au centre de la scène.

Le décalage est si important que vous finissez par vous demander si ces films sont pensés pour une audience mixte ou s'ils sont en réalité l'expression pure de fantasmes masculins par des hommes. De plus, les effets sur votre propre sexualité ne sont pas à négliger : vous vous surprenez à adopter des postures de plus en plus soumises en pensant que c'est ce qui est recherché par vos partenaires masculins sans réfléchir au plaisir qu'elles provoquent (ou pas) sur vous.

Et si on vous disait qu'il existe un autre courant de pornographie qui replace le plaisir féminin au centre de tout ? Pas de performance, pas de violence, pas de course à l'éjaculation, mais des rapports sexuels sains et plus fidèles à la réalité, une vraie recherche du plaisir partagé. Pas besoin d'aller très loin, il suffit de se tourner vers le porno féminin, parfois aussi appelé porno féministe.

Ne bougez pas, on vous explique tout et on vous accompagne dans cette nouvelle aventure ! À vous les vraies parties de plaisir...

Enjoy,

Les Éclaireuses 

Un constat est clair : aujourd'hui, la pornographie est principalement pensée par et pour les hommes

Selon une étude de la Fondation Descartes pour le magazine Slate.fr, qui a analysé le comportement de près de 2300 personnes durant 1 mois. Les Français dédient 4% de leur temps sur le web à la pornographie. C'est 1% de plus que le temps dédié à la recherche d'informations, mais c'est toujours moins que le temps réservé aux réseaux sociaux qui est de lui 7%.

Un sondage IFOP réalisé en 2019 a révélé que près de 10% des Françaises âgées de moins de 30 ans regardaient souvent des contenus pornographiques et 22% en regardaient "parfois".
On sait aussi que l'addiction à la pornographie touche également les femmes. En Allemagne, des psychologues de l’université Justus-Liebig à Giessen (Allemagne) ont interrogé 485 femmes volontaires. Au total, dix-sept femmes, soit 3% de l’échantillon, ont montré des signes d'addictions à la pornographie.
Fort de ses chiffres, on peut donc aisément convenir que la femme comme l'homme est une consommatrice de pornographie. Dans ce cas, pourquoi la plupart des contenus de porno "classique" tournent-ils presque entièrement autour de l'homme ?

C'est très simple : l'industrie pornographique est principalement dirigée par des hommes. Réalisateurs et producteurs sont des hommes, les grandes boîtes de production pornographiques ont à leurs têtes des hommes. Ainsi il est assez logique que le male gaze (le regard masculin) soit celui qui prédomine. Aussi, il est important d'apporter une nuance : bien que les femmes soient de plus en plus consommatrices de pornographie, elles restent toutefois moins nombreuses que les hommes (entre 15 et 24 ans, ils sont 46% à regarder des films pornos contre 28%).

Un imaginaire faussé qui entraîne des sexualités déséquilibrées

Problème ? Cette configuration 100% masculine produit des contenus très éloignés de la réalité. Les films pornos deviennent alors des espaces où la place de la femme n'est plus celle d'un autre être humain avec lequel on partage une expérience, mais d'une sorte de machine à satisfaire, à faire jouir l'homme. Une vulgaire poupée gonflable.

Ces films, vidéos, scènes alors visionnées par un (très) large public deviennent dangereuses, puisqu'elles donnent le sentiment que ses pratiques de plus en plus extrêmes sont normales, acceptées, voire encouragées. Or, de nombreuses actrices ont déjà dénoncé ces contenus et la manière dont ils sont conçus : exploitations des actrices, viols cachés... Elles sont malheureusement encore trop peu nombreuses à évoquer le sujet en public.

Cependant, l'actrice et réalisatrice Nikita Bellucci tient à mettre en lumière cette face trop cachée de l'industrie pornographique.

 

Ce ne sont pas les seules problématiques à relever. On l'a dit, la pornographie est addictive. Et c'est notamment ce phénomène que l'on observe de plus en plus chez les jeunes. Une addiction au porno qui se traduit par un manque de concentration, une baisse de créativité et parfois même des dépressions.

Chez les jeunes femmes, on remarquera que la consommation de pornographie dite mainstream est très souvent la cause de complexes. La représentation unique et formatée du corps par ses actrices pousse certaines jeunes femmes à se tourner vers la chirurgie esthétique de plus en plus tôt pour des zones autrefois très peu travaillées. Par exemple, en 10 ans, le nombre de labioplastie (opération qui consiste à corriger le relâchement des lèvres ou du tissu vaginal) a doublé, voire triplé en France.

La pornographie pour les femmes, le secret pour une sexualité saine ?

Éliminer l'industrie de la pornographie n'est pas une option. À vrai dire, il existe des bons côtés qu'il ne faut pas oublier. Alors, dans ce cas, comment faire en sorte de se retrouver avec un milieu plus sain, éthique, plus représentatif de la réalité mais surtout plus respectueux de ses actrices et même éducatif. C'est la mission que se sont donnée les réalisatrices du porno dit féminin ou féministe. Ce courant engagé, de plus en plus présent sur le devant de la scène, est principalement composé de femmes. Parfois anciennes actrices, elles connaissent mieux que quiconque les dérives de la pornographie.

Le but du porno féminin ? Redonner au plaisir féminin une place centrale, promouvoir la diversité des corps et des pratiques sexuelles dans le respect des acteurs (grâce à des conditions de travail respectueuses) mais aussi des spectateurs.

Finis les enchaînements de positions infernales et irréalistes. Les tournages glauques dans des conditions plus que discutables. Les sentiments et le scénario prennent une vraie place. Le porno féminin est moins dans la performance et plus dans la description du ressenti, moins de sexe au sens brut du terme et plus de sensualité. Dans le porno féminin, on n'oublie pas que le film est avant tout un film et non une suite de scène sans vraie cohérence. On pourrait dire en somme que le porno féminin redonne ces lettres de noblesse à la discipline.

Contrairement au porno mainstream qui est accessible gratuitement en quelques clics, le porno féministe, on l'a dit, se veut éthique. Ainsi, des plateformes dédiées poussent un peu partout : par exemple, le site de streaming XConfessions accueille une communauté de cinéastes, d'artistes, de performeurs et de spectateurs qui aiment le sexe, le cinéma et qui sont à la recherche d'un nouveau type d'expérience érotique. Ce site fait partie d'une nouvelle vague de production de cinéma pour adultes éthique qui aide à remettre en question la pornographie de masse et encourage un consumérisme plus conscient dans le domaine du divertissement pour adultes.

Finalement, regarder du porno féminin n'est pas seulement une question de goût mais aussi une question de conscience engagée.

Alors, qu'attendez-vous pour vous mettre au porno féminin ?

 

 

 

Tags : amour, sexe, être sexy

Vous aimerez aussi

Top de Sexo

Sur le même sujet

De la même auteure

Prête à être
éclairée ?

Recevez la dose d'inspiration
qui change la donne !