"Ne touche pas à ça, c’est sale", "Lave-toi  bien les mains après", "Ne mets surtout pas tes doigts dans la bouche". Les parents sont intransigeants avec l’hygiène de leurs enfants, et c’est normal, ils pensent les protéger !

Cependant, d’après Marie-Claire Arrietta, microbiologiste spécialiste en physiologie, pharmacologie et pédiatrie (rien que ça), plus ils seront propres, moins ils seront protégés. D’après sa théorie, une hygiène excessive pourrait provoquer des allergies et infections supplémentaires chez l’enfant.

L’explication est simple : au contact des microbes, ses défenses immunitaires se réveillent et s’activent, c’est donc en rencontrant ces substances que les cellules apprennent à se défendre. Or, s’il y a une utilisation trop régulière d’antibiotiques, ou d’antiseptiques, les cellules microbiennes s’y habituent et deviennent plus résistantes !

Preuve en est, des études épidémiologiques montrent que les enfants qui grandissent dans un environnement rural ou dans une grande fratrie (donc avec plus de chance d’attraper les virus de leurs frères et sœurs) développent beaucoup moins d'allergies et autres maladies contagieuses.

Conclusion : laissez-les jouer avec les chiens et chats, marcher à quatre pattes et se prendre pour des jardiniers, leur système immunitaire s’en occupe !

Enjoy,

Les Éclaireuses 

 

via GIPHY