Qu'est-ce qui est susceptible de manquer aux célibataires une fois qu'ils se mettent en couple ?

Juliette Gour 07 décembre 2020
Mis à jour le 09 décembre 2020

Parce qu'il n'y a pas que le couple qui est tout beau, tout rose. Certaines personnes apprécient réellement leur célibat, pour de nombreuses raisons. C'est pour ça qu'une fois qu'un célibataire endurci trouve un port d'attache, certaines choses de sa vie d'avant peuvent lui manquer. Voici lesquelles.

On ne va pas se mentir, même si depuis des années, le couple et l'épanouissement sentimental sont présentés comme une fin en soi, pour tout humain qui se respecte (encore plus pour les femmes, "bizarrement"), tout n'est pas rose aux pays des amoureux. 

Une fois avoir sauté le pas et être passé au-dessus de la peur de l'amour et de l'engagement, l'ancien célibataire peut se retrouver confronté à des problèmes ou des manques auxquels il n'avait pas, ou peu, pensé. 

C'est un fait, il y a de plus en plus de célibataires dans le monde. On estime à 100 millions le nombre de célibataires sur la surface du globe. En France, il y a deux fois plus de célibataires qu'il y a 40 ans. Les choix de vie changent avec l'époque, la longévité augmente, ce qui induit une vie plus remplie, plus portée sur l'expérience et la découverte de soi.

Les femmes, quant à elles, mettent plus de temps à faire leur nid. On voit de plus en plus de "célibataires endurcis" de sexe féminin. Ce n'est pas par dépit, mais bien par choix que ces femmes décident de faire cavalier seul. Il n'est pas rare, aujourd'hui, de voir des femmes de 36 ans, ou plus, célibataires et heureuses de l'être. Il n'y a rien de mal ni d'anormal derrière cette situation. Même si les vieilles habitudes ont la vie dure, certains comportements tendent à évoluer vers le meilleur. Adieu, donc, la pression sociétale et fini la Sainte-Catherine ! 

Quid du célibataire endurci qui finit par se mettre en couple donc?? S'il n'y a rien de mal à dire adieu à son statut de loup solitaire, il se peut que certains aspects de votre vie d'avant viennent à vous manquer. On a listé pour vous les 10 plus courants. 

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

1. Regretter le temps que l'on avait pour soi

via GIPHY

 

C'est une réponse qui revient beaucoup lorsque l'on demande aux gens en couple ce qui leur manque le plus de leur vie "d'avant". Lorsque nous sommes dans une relation, il devient plus difficile de s'accorder du temps juste pour soi. Si ces moments privilégiés avec vous-même viennent à vous manquer, n'hésitez pas à en parler à votre partenaire. Il y a de grandes chances pour qu'il ressente la même chose lui aussi. Définissez ensemble des moments rien qu'à vous en plus des moments à deux. Cela ne peut être que bénéfique pour votre couple. 

 

2. Ne plus pouvoir faire les choses "seule" et devoir s'adapter au "faire à deux"

via GIPHY

 

Le célibataire jouit d'une grande liberté de mouvement et d'action. Il fait les choses quand il veut. C'est un élément qu'il faut repenser une fois en couple. Dans les activités "seul" viennent s'imbriquer les activités "à deux". Vous devenez aux yeux des gens une entité à part entière, une personne à deux têtes, l'un de va pas sans l'autre. Vous devez évidemment apprendre à composer avec cette situation, mais ne mettez pas pour autant au placard vos activités seules. Avoir du temps pour soi, même infime, est toujours bénéfique dans une relation. Attention, si votre compagne ou votre compagnon vient entraver vos envies (ou vos besoins) d'activités en solo, réévaluez la relation, il se peut que quelque chose ne tourne pas rond. Vous avez le droit à votre liberté, quoi que votre compagnon puisse en dire. 

 

3. Ne plus penser qu'à soi, mais penser à vous deux

via GIPHY

 

C'est encore un sentiment ressenti par l'ancien célibataire individualiste qui peut venir perturber le quotidien. Dans le "je" vient s'ajouter le "nous". Vous ne pouvez plus penser qu'à vous-même. Il n'est pas question de penser "nous" à 100%, mais vous devez inclure l'autre dans votre quotidien et dans vos plans. C'est le principe même d'une relation : partager quelque chose à deux (ou plus). Si vous n'êtes pas prêt à transformer votre "je" en "nous", c'est peut-être que, dans le fond, vous n'êtes pas prête pour cette relation. Posez-vous les bonnes questions avant de vous lancer.

 

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

 

4. Avoir du mal à définir son jardin secret

via GIPHY

 

Entamer une relation, c'est laisser quelqu'un entrer dans son intimité. Cette intrusion consentie peut être déroutante, on vit avec nous-mêmes depuis longtemps. Du coup, on a conscience de nos défauts et de nos névroses. Le fait de laisser quelqu'un entrer dans ce jardin secret peut mettre à mal notre rapport à l'intime et à ce que l'on veut/peut garder pour nous. Encore une fois, la question n'est pas de donner tout d'un coup, allez-y par étapes. Et surtout, si vous n'êtes pas à l'aise avec la vitesse de la relation, si vous trouvez que les choses vont trop vite, n'hésitez pas à en parler à votre partenaire. Normalement, il devrait comprendre votre demande. 

 

5. Ne pas avoir à rendre de comptes

via GIPHY

 

Cela concerne toujours l'acceptation du "à deux". Souvent, le fait de devoir rendre des comptes, de devoir justifier chaque action, où on est, ce qu'on fait, avec qui on est, pour quoi on ne rentre pas ce soir, etc., peut peser sur la conscience. Cette demande de justification permanente peut donner l'impression d'être fliquée par son partenaire. Là encore, il est question d'établir des règles en amont. Si vous n'êtes pas porté sur les messages, prévenez votre partenaire dès le début. Si vous n'êtes pas confortable sur le fait de devoir donner votre position GPS toutes les 30 minutes, dites-le aussi. Mais réfléchissez bien à vos priorités, si vous préférez boire des verres avec les copines du lundi au dimanche, en laissant votre moitié à la maison, c'est peut-être que cette relation n'est pas épanouissante pour vous. 

 

6. Regarder une série seule ou choisir le programme de son choix

via GIPHY

 

C'est un point plus léger, mais qui a son importance. Il faut apprendre à composer avec les goûts de l'autre. Vous êtes une mordue des Dráma coréens ? Pas sûr que votre moitié soit aussi emballée par une série à l'eau de rose ou l'action ne se concentre que sur des regards intenses entre deux acteurs asiatiques. Être en couple, c'est faire des compromis, comme le fait de choisir une série qui vous convient à tous les deux. C'est aussi attendre l'autre pour continuer l'épisode, sinon vous risquez de commettre un acte de trahison suprême !

 

 

7. Vivre dans un appartement où l'on peut laisser trainer les choses

via GIPHY

 

Parce que vivre à deux est synonyme d'efforts, vous ne pouvez plus laisser trainer en toute impunité votre culotte au pied de la douche ou vos multiples mugs sales dans l'évier. Surtout si vous êtes avec un partenaire très porté sur le ménage. Vivre avec l'autre, c'est apprendre à se créer de nouveaux réflexes et de nouvelles habitudes. Cela peut venir chambouler votre comportement au début et peut être source de nombreuses disputes si les choses ne changent pas ! 

 

8. Dire adieu à l'égocentrisme social

via GIPHY

 

Aller voir VOS copines, VOS parents, VOTRE famille... Toujours dans ce schéma de partage des priorités, vos proches, vos copines et vos copains vont devoir apprendre à se passer de vous quelques fois. Pourquoi ne serait-il question que de votre entourage ? Votre partenaire a lui aussi des amis qu'il a envie de voir. La question est donc d'apprendre à se partager correctement pour qu'aucune des deux parties ne se sente lésée. Pour pallier ce point, choisissez quelqu'un qui a les mêmes amis que vous ! Ça évitera les problèmes !

 

9. Dire adieu au papillonnage

via GIPHY

 

Si vous étiez du genre à jouer les tentatrices juste pour prendre un boost d'égo, il y a de grandes chances que ce type de comportement ne plaise pas à votre compagnon, encore que, chaque couple est différent et chacun a ses propres règles. Dans l'absolu, dites-vous que celui que vous devez avoir envie de re-séduire au quotidien, c'est votre partenaire (oui, c'est assez guimauve comme conseil, mais c'est vrai !). Être dans la séduction permanente avec celui ou celle qui partage votre vie peut vous éviter de tomber dans la lassitude de la routine. Par contre, si vous avez besoin d'aller chercher l'approbation ailleurs, c'est que vous n'êtes sûrement pas épanouie à 100% dans votre relation actuelle.

 

 

10. Ne plus mettre 100% de sa priorité sur son travail ou sur une activité

via GIPHY

 

Parce qu'être dans une relation, c'est encore une fois apprendre à composer entre sa vie seule et sa vie à deux. Si vous avez passé des années à prioriser votre vie professionnelle, il se peut que le début d'une nouvelle relation vienne mettre à mal votre temps accordé au travail ou inversement, prioriser le travail au détriment de la relation risque de vous faire revenir à la case célibataire. Une relation épanouie, ça se travaille. On apprend au fil du temps. Il est important de comprendre qu'il faut que les deux parties fassent des concessions pour que la relation se passe le mieux possible. Il faut laisser le temps à l'autre de trouver ses repères. Se mettre au diapason met parfois du temps, mais quand c'est bien fait, les résultats sont explosifs ! 

 

 

 

Vous aimerez aussi

Top de Psycho & Société

De la même auteure

Prête à être
éclairée ?

Recevez la dose d'inspiration
qui change la donne !