Dimanche soir, 22h30, c'est reparti pour le balai de l'angoisse. Toutes les semaines, c'est la même chose : vous redoutez l'arrivée du lundi. Entre dégoût et peur, vous rêvez, au plus profond de vous-même, que demain n'arrive jamais. Même si cela semble normal d'être de meilleure humeur le week-end que la semaine, cette angoisse persistante et régulière doit vous mettre la puce à l'oreille : ce n'est pas normal d'avoir peur de retourner au travail et, si jamais c'est le cas, c'est qu'il y a quelque chose qui cloche. 

Sans le savoir, vous êtes peut-être en train de faire un burn-out. Certains signes ne trompent d'ailleurs pas : la preuve par 5. 

Enjoy,

Les Éclaireuses 

 

 

1) Vous êtes épuisé même après avoir dormi 9 heures

Vous êtes comme une coquille vide. Vous avez beau dormir, vos batteries ne se rechargent pas. Pire, vous avez du mal à vous endormir et du mal à vous réveiller. C'est peut-être le moment de lever le pied et de s'occuper de soi. Si une cure de mélatonine ou un peu de CBD peuvent vous aider à vous détendre et à vous endormir plus facilement, ce ne sont pourtant rien de plus que des pansements sur une jambe de bois : vous devez trouver pourquoi vous êtes fatigué comme ça. Bien souvent, cela peut venir d'un stress latent, lié au quotidien ou bien au travail. 

Il est important de ne pas laisser la fatigue s'installer et de prendre le problème à bras le corps avant d'être complètement vidé. 

 

2) Vous êtes d'une humeur massacrante

Non seulement vous n'arrivez pas à vous lever le matin, mais en plus vous avez envie de décapiter tous les humains que vous croisez. Vous avez beaucoup de mal à gérer vos humeurs et vous êtes remonté comme un coucou suisse, si on vous cherche des noises, vous pourriez exploser à tout moment. Ce n'est pas un hasard si vous êtes d'une humeur massacrante, c'est directement lié à un joyeux cocktail de stress, de fatigue et de peur.

Votre humeur est un indicateur direct de ce qu'il se passe dans votre corps et dans votre tête... Restez à l'écoute de vos émotions, si elles s'excitent, ce n'est pas pour rien. 

 

3) Vous avez l'impression que vous allez éclater en sanglots à n'importe quel moment

Dans votre corps, c'est les montagnes russes : un coup vous en voulez à la terre entière et, la seconde d'après, vous avez envie de pleurer toutes les larmes de votre corps. Pire, vous avez l'impression de retenir vos larmes dès que vous mettez un pied hors du lit. Tout vous donne envie de pleurer : le fait de retourner au travail, d'aller dans un endroit où il y a du monde, de devoir rendre ce énième rapport qui ne sera pas lu. Finalement, vous n'avez envie que d'une seule chose, vous mettre en boule dans votre lit ou vous asseoir sous la douche et pleurer pendant des heures.

Il ne faut pas rester dans cet état : si votre quotidien entier est synonyme d'angoisses, c'est le signe qu'il est grand temps de faire une pause. Il ne faut pas non plus hésiter à aller voir le médecin pour en parler, il ne faut pas laisser ces émotions s'installer trop longtemps, sinon, ça va aller de mal en pis. 

 

4) Vous n'avez envie de rien

Au-delà de vos humeurs fluctuantes et de votre difficulté à recharger les batteries, vous êtes complètement éteint. Vous n'avez plus envie de rien, même votre plat préféré ne vous fait pas saliver. La seule chose que vous voulez faire, c'est vous rouler en boule dans vos draps et vous réveiller dès que ça ira mieux. 

C'est encore un signe que ça ne tourne pas rond et qu'il y a réellement quelque chose qui cloche. Ça peut être lié au travail, à la saison ou bien passager, mais c'est le signe qu'il faut prendre soin de vous et penser à votre santé mentale. Tant pis pour cette soirée sur une péniche, des fêtes, il y en aura plein, mais une santé on en a qu'une. 

 

5) Vous n'arrivez plus à être satisfait de ce que vous faites

Dernier signe, et non des moindres, vous n'arrivez plus à être fier de vous et de ce que vous produisez. Vous êtes toujours dans l'autocritique, voire la dévalorisation, vous n'arrivez pas à être indulgent avec ce que vous faites. Vos journées sont un éternel recommencement et vous êtes systématiquement bloqué à la même étape. C'est également un signe qu'il ne faut pas minimiser. Pourquoi ? Parce que ce sentiment de sauvegarde bloquante peut impacter l'ensemble de votre quotidien et vous couper totalement l'envie de sortir de votre lit. 

Il est parfois bon de prendre du recul sur les choses et de laisser reposer certains projets pour y revenir plus tard. C'est également le signe qu'il faut prendre du repos pour se recharger et faire le plein d'inspiration. Ces moments que vous vous accorderez vous permettront peut-être d'aborder certaines situations sous un nouvel angle et vous finirez par trouver la solution comme par magie. Mais, quoi qu'il arrive, si vous vous sentez bloqué dans une situation, il est bon d'en parler pour extérioriser la frustration.

 

 

 

Tags : psychologie, Travail