Salmonelle : des consommateurs inquiets face à des anomalies dans leurs pots de Nutella

Noa Gonzo Rombo 21 avril 2022

Depuis quelques jours, des consommateurs témoignent sur les réseaux sociaux de la présence de bulles et de traces blanches dans leurs pots de Nutella. On vous explique.

C'est un aliment qui est présent dans de nombreux foyers. Apprécié de tous malgré sa composition un peu problématique, c'est la star des petits-déjeuners, mais aussi des goûters. Son goût unique en fait une référence internationale, pourtant depuis quelques jours le Nutella est devenu une sorte d'ennemi numéro 1. En cause ? Des suspicions de contamination à la salmonelle, on vous dit tout.

Depuis la crise de la salmonelle, les consommateurs s'inquiètent de la moindre anomalie

Quelques jours avant les fêtes de Pâques, le groupe italien Ferrero (qui possède aussi les produits Kinder) a été contraint de rappeler de nombreux produits pour suspicion de contamination à la salmonelle. Alors que la psychose liée à cette bactérie est au plus haut, une nouvelle polémique commence à prendre de l'ampleur notamment sur les réseaux sociaux.

Des consommateurs ont témoigné de la présence de "bulles" et de "traces blanches" dans leurs pots de pâte à tartiner Nutella, mais aussi dans certains produits Kinder. Des anomalies qui pourraient faire penser à une contamination à la salmonelle...

 

 

 

Mais du côté de Ferrero, on rassure en précisant que le phénomène est "normal"

Cependant, le groupe Ferrero a répondu à ces inquiétudes dans un communiqué en précisant que le phénomène est normal et aucunement lié à une colonie de salmonelle : "Nous tenons à rassurer les consommateurs que ces traces ne sont pas liées à des "colonies de salmonelles", mais qu’il s’agit d’une modification de la consistance du produit due aux conditions de stockage. Ceci n’altère en rien la qualité et le goût du produit".

Ils ont ensuite précisé avec des informations plus complémentaires "C’est un phénomène connu dans l’industrie qui s’appelle "granini". Cela correspond à des petites billes d’huile qui se forment suite à des variations de température. L’aspect n’a aucune incidence sur le produit qui reste tout à fait consommable et n’altère en rien son goût".

Pour rappel depuis le 5 avril dernier, la marque Kinder avait mis une de ces usines à l'arrêt après la présence avérée de salmonelle. Tous les produits issus de cette usine avaient retiré du marché et les consommateurs avaient été priés de rapporter leurs produits ou de les détruire.

 

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

 

Tags : bien manger, news food, santé, Alimentation

Vous aimerez aussi

Top de Food & Gastronomie

Sur le même sujet

De la même auteure

Prête à être
éclairée ?

Recevez la dose d'inspiration
qui change la donne !