Victoire !

Après un an de lutte acharnée, la Fédération internationale de natation a enfin accepté les bonnets de bain pour cheveux afro lors des grandes compétitions, une décision qui donne de l'espoir pour enfin plus d'inclusivité dans le sport. On a envie de dire " il était temps " !

Mais attention, Brent Nowicki, le directeur exécutif de la Fédération, a mûrement réfléchi avant de prendre cette décision. C'est seulement après une longue période d'examens et de discussions sur comment créer les bonnets adéquats qu'il a convenu avec la FINA et SOUL CAP qu'il était peut-être temps de faire évoluer les choses.

Une grande avancée dans le monde du sport. Permettre à tous les athlètes l'accès à des maillots de bain appropriés.

Le monde de la natation s'ouvre à plus d'inclusivité

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par SOUL CAP | Swim For All (@soulcapofficial)

Jusqu'à présent, les bonnets de bain étaient confectionnés pour des cheveux courts, fins et lisses. Déjà, on exclut pas mal de personnes à ce niveau-là !

Difficile alors pour les athlètes ayant des cheveux crépus, frisés ou même tressés de trouver un équipement adapté à la natation et à leur chevelure. C'est donc une avancée majeure pour les nageurs aux cheveux afro qui vont enfin pouvoir profiter de ce sport au même titre que n'importe qui !

Dans une interview accordée à la radio américaine NPR, Alice Dearing, qui est la première nageuse noire à s'être qualifiée pour les jeux Olympiques, s'est réjouie de la bonne nouvelle : "Je sais que beaucoup de gens apprécient l'option que ce bonnet leur apporte pour aller nager. Savoir qu’il est acceptable de concourir avec ce bonnet au plus haut niveau du sport envoie le message que les cheveux ne devraient pas être une barrière qui empêche les gens de participer."

Les cheveux ne devraient pas être une barrière !

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par SwimOutlet (@swimoutlet)

Effectivement, jusqu'à présent, les bonnets de bain classiques étaient pensés pour les cheveux fins, ils étaient donc plus petits. Et la plupart du temps, les athlètes avec des masses importantes de cheveux devaient souvent se faire des tresses pour pouvoir en enfiler un.

Il n'est pas normal qu'aujourd'hui, parce qu'on a un type de cheveu différent, on ne puisse pas pratiquer tel ou tel sport.

Cette autorisation, c'est une forme de message pour montrer que les cheveux ne devraient pas être une barrière qui vous empêche de participer à une compétition de natation à haut niveau !

SOUL CAP : une marque engagée 

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par SOUL CAP | Swim For All (@soulcapofficial)

SOUL CAP c'est l'une des marques les plus concernées par la cause des athlètes racisés. Elle est l'une des seules, voire la seule marque à confectionner des bonnets plus larges pouvant couvrir l'entièreté de la chevelure sans avoir besoin de les manipuler au préalable.

Malheureusement, comme le souligne si justement le fondateur de la marque Toks Ahmed, cette avancée ne met pas fin aux stéréotypes encore tenaces concernant les sports aquatiques que l'on peut retrouver en plongée, en natation synchronisée...

On a tous conscience que tout le monde n'a pas les moyens de nager, ou encore qu'il existe un manque d'enseignement de la natation dans les écoles, des fermetures de piscines ou encore des stéréotypes culturels comme "les Noirs ne nagent pas".

Espérons que d'autres sports poursuivent sur cette lancée !

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

 

Tags : News Beauté, cheveux afro