Elle s'appelle Olivia, c'est une petite fille normale, joyeuse et qui n'a pas eu la chance de naître dans une famille qui l'a accueillie et élevée dans l'amour. Malheureusement, Olivia a été abandonnée à la naissance par sa maman et a dû attendre 28 mois avant de retrouver une famille pour la chérir. Olivia est née avec le virus du VIH et est allée de bras en bras sans trouver de famille qui l'accepte, jusqu'à enfin tomber sur un couple de parents qui l'aiment inconditionnellement. 

En Argentine, Damian Pighin et Ariel Vijarra, premier couple homosexuel marié en Argentine, ont pris l'honorable décision d'adopter Olivia à l'âge de 28 mois. Sa séropositivité avait fait fuir dix familles auparavant, qui l'avait rejetée parce qu'elle n'était pas une fille suffisamment normale, à cause de sa séropositivité. 

Ariel est choqué que l'on puisse vouloir adopter un enfant et rejeter un dossier parce qu'il est malade. "Et ça peut être un motif de refus ?" s'indigne-t-il ? Il n’y a pas d’enfants idéaux. Dès que je l’ai vue, j’ai senti qu’elle faisait partie de ma vie", s'exprime Ariel à Infoebae, un média argentin. "La connexion a été immédiate. Nous l’avons tenue dans nos bras, lui avons donné un biberon et elle nous a regardé avec de grands yeux ouverts, sans pleurer". Une histoire qui se termine bien puisque la petite Olivia est aujourd'hui aimée et entourée de ses deux parents. Et la famille s'est même agrandie avec l'adoption par les deux pères d'une petite fille !

Enjoy, 

Les Éclaireuses

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Cumple de Olivia

Une publication partagée par Ariel Vijarra (@arielvijarra) le