Vous êtes au mariage de votre cousine.

Vous avez passé l'étape mairie, y a plus qu'à s'amuser ! Dans votre ligne de mire : le témoin du marié. Ça tombe bien, vous êtes à la même table ! C'est LE moment d'attaquer. 

Sauf que là, vous sentez les effluves de Champagne monter. Eh oui, les petites bulles ont fait effet. 

Ça vous fait le coup à chaque fois hein ? 

Il y a une raison très scientifique à ça ! Selon le professeur Merlin Thomas, la nourriture ralentit normalement l'absorption de l'alcool dans le système, mais lorsqu'il y a des bulles, le processus est accéléré. Au final, ce sont les bulles dans notre estomac qui augmentent l'absorption dans notre système sanguin. 

Une fois que le bouchon a sauté, le dioxyde de carbone dissous dans le Champagne commence à s'échapper et les bulles remontent à la surface. Lorsque que l'on en boit, notre estomac se remplit et le gaz dissous est relâché. Là encore, le système est accéléré lorsque le verre froid réchauffe la température du corps.

Les bulles forcent donc nos intestins à absorber l'alcool à un rythme plus élevé. Voilà pourquoi le Champagne vous atteint plus qu'un verre de blanc par exemple.

Manquerait plus que vous tombiez sur le premier verre de la bouteille et vous voilà servie : il est logiquement celui qui contient le plus de bulles, ce qui va augmenter l'absorption d'alcool dans l'estomac. 

Enfin, si le verre est vraiment frais, il va continuer le travail puisqu'il y aura moins de bulles avant d'entrer dans l'estomac et donc plus de gaz dissous. 

Voilà le combo parfait pour un verre qui vous met la tête à l'envers. 

Alors pour aborder le témoin en toute sérénité la prochaine fois, misez plutôt sur le dernier verre de la bouteille et pas trop frais, s'il vous plaît !

Enjoy, 

Les Éclaireuses

 

Source : Giphy


Photo de couverture : WeHeartIt