Rafael Nadal est-il le meilleur joueur de l'histoire du tennis ? La polémique prend de plus en plus d'ampleur depuis sa victoire à l'Open d'Australie le 30 janvier dernier. En cause ? La presse et même les professionnels de tennis qualifient son exploit d'historique et de monumental, tout en omettant délibérément de citer les tenniswomen qui ont fait mieux que lui, avant lui.

Une victoire qui permet à Rafael Nadal d'écrire l'histoire... chez les hommes

En compétition depuis des années avec le joueur suisse Roger Federer et le serbe Novak Djokovic, Rafael Nadal a enfin dépassé ses adversaires grâce à cette 21ème victoire en Grand Chelem, le 30 janvier dernier à l'Open d'Australie. Une victoire pleine de sens puisque le joueur espagnol, sérieusement blessé au pied en fin d'année dernière, a failli devoir prendre sa retraite.
Après un match épique contre le russe Daniil Medvedev, où il a su renverser la tendance alors qu'il était mené deux sets à zéro, l'Espagnol est enfin devenu le joueur le plus titré de l'histoire du tennis... masculin !

Eh oui, si, chez les hommes, le record des victoires en Grand Chelem est de 21, chez les femmes, c'est la joueuse australienne Margaret Smith Court qui détient le record de victoires en Grand Chelem avec 24 victoires, suivie de très près par l'Américaine Serena Williams et ses 23 victoires.

Une presse sportive qui a tendance à minimiser les exploits féminins

Alors, à qui la faute ? Très peu de médias spécialisés ont mentionné la précision des 24 victoires de Maragaret Smith Court ou encore des 23 victoires de Serena Williams, qualifiant ainsi le joueur de tennis espagnol de recordman du nombre de victoires en Grand Chelem. Ce qui ne pourrait être qu'une énième anecdote est en réalité assez symptomatique de la presse spécialisée dans le tennis. On se souvient, par exemple, du joueur anglais Andy Murray qui corrige en pleine interview un journaliste qui, dans sa question, omet les (nombreux) accomplissements des joueuses américaines Vénus et Serena Williams.

 

 

Quand on observe le traitement médiatique réservé à la joueuse américaine Naomi Osaka après l'annonce de son abandon lors du tournoi de Rolland Garros en mai dernier ou encore les nombreux incidents sexistes survenus au cours de la carrière de Serena Williams, il est normal de se poser la question de la misogynie dans le tennis.

Toujours est-il que Rafael Nadal est bien le recordMAN du nombre de victoires en Grand Chelem. Il est aussi probablement le meilleur joueur de tennis actuel de l'histoire. En revanche, Margaret Smith Court et ses 24 victoires en Grand Chelem restent inégalées, faisant d'elle l'athlète la plus titrée de l'histoire du tennis.

 

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

 

 

Tags : News Bien-Être, evenements sportifs, féminisme