On l'a bien remarqué, à chaque sport, ses codes et ses règles ! C'est pour cette raison que le président de la Fédération française de tennis, Bernard Giudicelli, a voulu interdire la combinaison originale de Serena Williams proposé par son sponsor Nike, qui selon lui ne respectait en rien le jeu et l'endroit.

Mais c'était sans compter la révolte des fans qui ne se sont pas gênés pour dénoncer le sexisme de cette interdiction, voire même son caractère racial. La première concernée a, quant à elle, préféré garder son sang-froid en précisant qu'il s'agissait d'une tenue plus médicale qu'esthétique, pour ses problèmes de circulation sanguine. Mais Nike, son sponsor, ne s'est pas tant gêné pour montrer son mécontentement face à cette critique.

En effet, il a répliqué en disant qu'il était possible d'enlever un costume à une super-héroïne mais pas de lui retirer ses super-pouvoirs. Ce n'est pas une bonne répartie, ça ?

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

-