Il semble bien qu’on soit toutes touchées par le syndrome Bridget Jones, le célibat.

Bien qu’il ne soit pas vital d’être en couple et que chacune peut vivre son célibat dans la joie, une analyse de l’Ined (Institut national d’études démographiques) a démontré que les femmes subissaient davantage le célibat.

Le célibat n’est pas nouveau, mais entre l’augmentation des divorces depuis 1970 et les mises en couple plus tardives dues au train de vie, vivre célibataire est devenu une situation fréquente.

D’après l’analyse de l’Ined, 74% des hommes estiment bien vivre leur célibat contre 69% de femmes. Et pourtant, le nombre de femmes et d’hommes célibataires entre 26 et 65 ans est le même.

Bien vivre son célibat dépend en partie de la catégorie socioprofessionnelle. L’Ined avance que 50% des femmes employées ou ouvrières interrogées affirment que leur célibat est un choix. Chez les cadres, c’est deux fois plus. Mais pour les catégories plus modestes, les difficultés financières et la situation de monoparentalité, être célibataire leur permet d'accéder plus facilement à l'autonomie car c'est elles qui gèrent déjà tout dans le foyer.

Mais la difficulté à vivre son célibat n'est pas uniquement due au niveau de vie, mais aussi due à la pression de l’âge et de la société. Vous savez, on parle de la fameuse "horloge biologique" avec laquelle votre grand-mère vous bassine depuis que vous êtes célibataire ! La question des enfants revient sur la table à tous les repas et cela peut devenir très angoissant. 

Pas de panique, car la société a tout de même bien évolué. On prône davantage la liberté et l'autonomie hors du couple.

Les femmes actives et mères célibataires sont de plus en plus glorifiées, mais malheureusement, une femme seule qui a plus de 40 ans devra souvent justifier son célibat.

La prochaine fois qu'on vous demandera pourquoi vous êtes toujours célibataire, vous répondrez que cela vous rend indépendante, plus épanouie et il paraît que le célibat permet de vivre plus longtemps ! Autant de bonnes raisons qui nous rendront heureuses et fières d'être célibataires !

Enjoy, 

Les Éclaireuses