Ce qui paraissait impossible il y a quelques années est à présent - et malheureusement - monnaie courante. Chaque jour, depuis cinq ans, une pluie de tweets, tous terminés du hashtag #MeToo, déferle sur la toile. Certains font le buzz, d'autres passent à la trappe. Mais globalement, encore aujourd'hui, très peu font réellement réagir.

5 ans après #MeToo

Il y a 5 ans, Rose McGowan lançait - ou plutôt, relançait, puisqu'il a en réalité été commencé en 2007 par Tarana Burke - le mouvement #MeToo, un mouvement social encourageant les femmes à dénoncer les violences et agressions sexuelles. C'est en effet par le biais de cet hashtag que des milliers de femmes se sont mises à raconter leurs histoires, n'hésitant pas à dévoiler au grand jour l'identité du coupable. Des paroles libérées dans le monde entier, enfin entendues.

Cinq années plus tard, la campagne continue à vivre. Pourtant, encore aujourd'hui, justice est rarement faite. De nombreuses victimes parlent, sont écoutées, certes. Mais combien sont crues ? Combien sont accompagnées jusqu'au tribunal ? Combien ont la satisfaction de savoir leur agresseur puni ? Malheureusement, très peu.

La Fondation des Femmes lance une campagne de sensibilisation et de collecte de dons

En France, depuis 2017, les plaintes contre les violences sexuelles n'ont jamais été aussi nombreuses. Elles explosent d'ailleurs tous les records, avec une augmentation de 82 % selon une étude menée par Interstats. Un chiffre alertant, faisant office de piqûre de rappel : le combat est loin d'être gagné.

Face à ce constat, la Fondation des Femmes a décidé d'agir en lançant une campagne de sensibilisation et de collecte de dons. D'une part, pour, à terme, faire évoluer les droits des femmes en France, de l'autre, pour apporter un soutien financier aux associations luttant contre les violences faites aux femmes.

Ça prend une minute d'écouter quelqu'un, de soutenir une cause... Oui, ça ne prend qu'un instant. Pourtant, ça peut sauver toute une vie. N'attendez plus une seconde de plus : faites un don.

Les Éclaireuses

 

Tags : sexe, violence, féminisme