Depuis ses débuts en 2015, Bilal Hassani est devenu une figure incontournable, que ce soit sur les réseaux sociaux où il comptabilise des millions d'abonnés mais aussi sur les plateaux de télé où il a enchaîné les sublimes prestations dans l'émission Danse avec les Stars. En cette fin d'année, le magazine Têtu a donc voulu lui rendre hommage en le nommant personnalité de l'année, résultat ? Une couverture qui n'est pas passée inaperçue...

Bilal Hassani, un habitué des messages forts

Ce n'est pas la première fois que Bilal Hassani est au cœur d'une polémique. Alors qu'il va représenter la France à l'Eurovosion en 2019, ce sont des tweets datant de son adolescence qui refont surface. Plutôt cette année, c'est sa participation à l'émission Dans avec les Stars qui a été critiquée. La raison ? Son partenaire de danse était un homme...

 

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Bilal Hassani (@iambilalhassani)

 

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Bilal Hassani (@iambilalhassani)

 

Mais cette fois, la RATP ainsi que la SNCF sont intervenues en sa défaveur

Le visage entouré de lumière, les yeux tournés vers le ciel et posture de Madone, Bilal Hassani apparaît comme une figure religieuse. Et c'est bien là le problème. La société Médiatransport, qui est chargée de l'affichage de la publicité dans les métros et gares refuse d'afficher cette une sous peine de choquer les voyageurs. En effet, les visuels à connotation religieuse sont interdits dans les transports en commun.

Face à cette polémique, le jeune chanteur a réitéré sur les réseaux sociaux son soutien et sa fierté quant à cette une qui ne sera donc visible "que" dans les rues.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

 

 

Tags : people, News Divertissement, News Bien-Être