Jeu, set et match ! 

Le 1er décembre prochain sortira au cinéma King Richard, un biopic signé Reinaldo Marcus Green qui retrace la carrière des deux championnes de tennis, Venus et Serena Williams.

Un film attendu avec impatience avant tout pour son histoire, mais aussi pour la façon dont elle est tournée : contrairement à toutes les attentes, l'intrigue tourne autour du père des deux filles, Richard Williams. Focus sur une histoire transcendante qui surligne un long combat contre les inégalités hommes-femmes dans le milieu du sport... 

Le film : dans l’œil de Richard Williams, le père de Venus et Serena 

Compton, dans les années 80. Venus et Serena n'ont pas encore quatre ans que leur père, Richard, leur a déjà rédigé 78 pages de plan de carrière dans le tennis. Un plan qu’il met en application très rapidement, en les entraînant sans relâche. Le résultat, vous le connaissez déjà : 39 titres du Grand Chelem, dont 23 en simple, remportés par l’une (Serena), et 23, dont 7 en simple, pour l’autre (Venus). De véritables légendes vivantes du milieu.

L’originalité de King Richard se trouve dans son angle : c’est un biopic sur les deux sportives raconté non pas de leur point de vue, mais de celui de leur père, un homme peu médiatisé, à l'origine de leur réussite. La bande-annonce nous laisse un avant-goût captivant de ce qu'il nous attend avec notamment beaucoup de frissons !

Le casting de King Richard

Un casting qui nous met en appétit avec, en tête d’affiche, Will Smith, qui a lui-même dernièrement incarné un champion sportif dans 'Ali', un biopic réalisé par Michael Mann sur Mohamed Ali. Cette affiche est partagée avec Saniyaa Sidney qui incarne Venus, et Demi Singleton pour Serena. Enfin, la famille est complétée par Aunjanue Ellis dans le rôle d’Oracene Williams, dit « Brandy ».

Tony Goldwyn, Andy Bean, Liev Schreiber ou encore Dylan McDermott viennent parfaire le casting. 

Les femmes dans le milieu du sport

Ce film retrace non seulement l’histoire de ces deux tenniswomen, mais constitue également un symbole de tremplin pour la parité dans le milieu du sport. Une parité rapidement intégrée dans le tennis, avec l’instauration de l’égalité des salaires en 1973 par l’US Open, puis par l’Open d'Australie en 2000 et Roland-Garros et Wimbledon en 2007.

Bien que l’évolution soit visible, un certain chemin reste à faire avant d’atteindre l’équité absolue : en avril dernier, Guy Forget, directeur de Roland Garros, a fait polémique en affirmant placer prioritairement les rencontres masculines au rang de « match du jour ».

En ce moment même, aux Jeux olympiques de Tokyo, 48,8 % des sportifs sont des femmes… Bien que la route vers l’égalité hommes-femmes soit encore longue, il s’agit d’ores et déjà d'une belle victoire.

Et pour vous prouver que c’est le film événement qu’il ne faudra pas louper, on vous laisse admirer la bande-annonce de King Richard à retrouver le 18 novembre prochain au cinéma.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Forty-Love (@fortylovetennis)

 

Tags : film, News Divertissement