Si TikTok est le réseau fétiche des adolescents du monde entier, il n'en est pas pour autant un havre de paix... Loin de là. De nombreux jeux et autres challenges émergent chaque jour et sont plus ou moins ludiques. Certains, plus extrêmes, sont même inquiétants. S'il y a quelques années, les enfants étaient galvanisés par le Kylie Jenner Challenge (un challenge qui consistait à se gonfler les lèvres à l'aide d'un verre), celui qui inquiète aujourd'hui s'appelle le jeu du labello et est loin d'être un jeu d'enfant...

Un challenge initialement innocent

Aussi appelé #ChapstickChallenge, ce dernier a commencé de façon très innocente, reposant sur un jeu de devinette : l'un des deux participants se fait mettre du labello sur les lèvres et doit deviner, en embrassant l'autre personne, quel est le parfum du lipstick. Cependant, ce jeu (un poil étrange mais mignon) a pris une tournure beaucoup plus sombre, pour ne pas dire dangereuse.

 

@__my.fypbe..like Wow.. 💔#fypシ゚viral #fypageシ #chapstickchalleng ♬ je te laisserai des mots

 

Des variantes plus sombres du challenge

Depuis son lancement, ce jeu a connu quelques variantes beaucoup plus dangereuses. Le premier détournement consistait à se filmer en se blessant, de façon plus ou moins profonde et de recouvrir la plaie avec du labello pour "aggraver la blessure". Au-delà de l'intérêt douteux de ce challenge (si ce n'est pour faire des vues), de nombreux adolescents se sont retrouvés avec des marques et des plaies importantes

La dernière variante est sûrement la pire. Réputés interminables, les labellos sont aujourd'hui utilisés pour prévoir la date... de la mort. Le principe du dernier challenge est de se filmer, chaque jour, en mettant du baume à lèvres en sachant pertinemment que dès que le produit sera fini, ce sera le moment de mettre fin à ses jours. Ce genre de challenge est d'autant plus préoccupant lorsque l'on sait que la santé mentale des adolescents s'est nettement détériorée depuis le début de la période de l'épidémie du covid. Faire la promotion du suicide de façon totalement décomplexée sur les réseaux sociaux est donc très préoccupant et ne doit pas être pris à la légère. 

Bien que TikTok ait d'ores et déjà annoncé œuvrer pour limiter au maximum ce genre de contenus sur la plateforme, il reste encore quelques efforts à faire et la prudence est de mise.

Les Éclaireuses

 

 

Tags : News, société, News Société