Un homme de 43 ans a été retrouvé momifié: il avait disparu depuis 10 mois

Alice Legrand 01 février 2023

L'homme n'avait donné signe de vie depuis mars 2022. Son corps, momifié, a été retrouvé par les pompiers à Brest.

Voici un nouveau fait divers qui fait froid dans le dos...

Il aura fallu attendre 10 mois avant de retrouver le corps de ce quadragénaire… qui était momifié, dans son appartement situé dans le quartier de Saint-Martin à Brest.

En effet, l’homme n’avait pas donné signe de vie depuis mars 2022. Pour autant, personne n’avait remarqué son absence, ni même le voisinage. C’est ce qu’il arrive parfois en cas d’isolement social extrême.

Comment un corps mort a pu rester dans un appartement sans alerter ?

Les pompiers, en pénétrant dans l’appartement, ont fait une macabre découverte. Le corps de l’homme de 43 ans a été retrouvé momifié.  

Aucune odeur cadavérique ne s’échappait de son appartement, sa boîte aux lettres ne débordait pas… Aucun indice apparent n'aurait pu indiquer à son voisinage que l’homme n’était plus en vie, ce qui explique donc la longue durée durant laquelle il est resté dans son logement.

Le chat de l’individu a également été retrouvé mort, aux côtés de son propriétaire, dans l’appartement.

L’homme de 43 ans souffrait de dépression

D’après Le Télégramme, il s’agirait d’un “drame de l’isolement social”. Cela peut arriver quand un individu n’a pas de proches (amis ou famille), qui auraient pu remarquer une absence inhabituelle.

Selon les premiers éléments de l’enquête, l’individu retrouvé mort souffrait de dépression et d’une dépendance à l’alcool. C’est son bailleur, Brest Métropole Habitat, qui a été alerté par l’association Assistance et recherche des personnes disparues (ARPD). En effet, la famille de l’homme tentait de le retrouver, et avait déjà lancé un appel à témoins sur les réseaux sociaux en décembre dernier.

Brigitte Perrigault, la référente régionale de l’ARPD explique : « On a commencé à s’intéresser à cette disparition en décembre dernier, suite à un appel à témoins lancé sur les réseaux sociaux. Pour nous, la priorité était de convaincre les autorités d’ouvrir la porte ». En effet, ça peut paraître fou, mais depuis 2013, « tout adulte majeur a parfaitement le droit de disparaître », laissant parfois des familles sans réponses. Les procédures pour aider les proches ne sont pas systématiques.

Les Éclaireuses

 

 

Tags : News

Suivez Alice à travers ses articles bien-être, lifestyle et société. Avec elle, chaque lecture est une invitation à découvrir de nouvelles choses, adopter de nouvelles habitudes de vie et décrypter les dernières tendances bien-être.

Vous aimerez aussi

Top de News

Sur le même sujet

De la même auteure

Prête à être
éclairée ?

Recevez la dose d'inspiration
qui change la donne !