Jusqu'à nouvel ordre, il faudra remonter la montagne à pied si vous voulez dévaler les pistes sur des skis. Après quelques jours d'hésitation, le gouvernement a annoncé hier quelles étaient les modalités d'ouverture pour les stations de sort d'hiver.

L'information, confirmée par le Premier ministre Jean Castex, annonce que les stations de ski pourront bel et bien ouvrir, mais les remontées mécaniques doivent rester fermées jusqu'à nouvel ordre. La saison hivernale ne débutera donc pas pendant les vacances de fin d'année, un réel manque à gagner pour les stations qui ont déjà vu leur saison écourtée l'année dernière à cause de la crise sanitaire. 

"Bien entendu, il sera loisible à chacun […] de se rendre dans ces stations pour profiter de l'air pur de nos belles montagnes, des commerces - hors bars et restaurants - qui seront ouverts. Simplement, toutes les remontées mécaniques et les équipements collectifs seront fermés au public", a déclaré le Premier ministre lors de la conférence de presse. 

Il a également rappelé qu'il fallait éviter au maximum les flux importants de population, même à l'air libre et pur de la montagne. Une lueur d'espoir demeure pour les professionnels de la montagne, une réévaluation de la situation devrait être faite sous 10 jours, toujours selon Jean Castex. Cette réévaluation devrait définir si, oui ou non, les stations pourraient ouvrir normalement pendant les vacances de Noël. 

De nombreuses stations, dont les villages Club Med ont d'ores et déjà annoncé qu'ils n'ouvriraient pas pour les vacances de Noël. C'est un véritable coup dur pour l'activité économique des professionnels de la montagne.

Les Éclaireuses

Crédits : Ventdusud