Vous êtes la Mercredi Addams de votre groupe d'amis. Peu importe le sujet, vous imaginez toujours les pires issues. On vous propose un saut en parachute ? Vous évoquez immédiatement le nombre de morts. Votre amie vous annonce ses fiançailles et vous lui envoyez un article sur l'augmentation des divorces ces 10 dernières années. L'expression "voir le verre à moitié vide" a été inventée avec votre personnalité en tête. Pourtant, vous êtes très heureuse et vous vous sentez bien dans vos baskets, plus encore, votre santé mentale est au beau fixe. Et si votre pessimisme était à l'origine de votre excellente santé mentale ? C'est ce que nous allons voir aujourd'hui !

 

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

Est-ce la fin de la dictature du positivisme ?

Ces dernières années, les tendances positives ont été les plus plébiscitées en matière de bien-être : pensée positive, quotidien positif, routine positive, psychologie positive. C'est une véritable dictature du positif qui s'est mise en place. Mais pourquoi ? D'où vient cette obsession de toujours voir le bon côté des choses même lorsqu'il n'existe pas ? Depuis quand broyer du noir est devenu has-been ? Quand on voit les deux dernières années que nous venons de passer, la moindre des choses, c'est d'avoir le droit de se plaindre un peu et de rester quelques minutes de plus au lit. Arrêtons de vouloir vivre une vie digne des plus beaux feeds Instagram, ce n'est pas réaliste !

 

Le pessimisme, un sentiment qui vous permet de régler vos tracas du quotidien

Toujours est-il (qu'enfin !) on semble observer les limites du positivisme excessif. Cette étude réalisée sur près de 10 000 personnes est catégorique : les personnes pessimistes sont, en réalité, aussi heureuses que les personnes optimistes. Mais comment ? Contrairement aux optimistes, qui se voilent souvent la face à coups d'arguments on ne peut plus agaçants, mais si vous savez ces fameux "il y a une raison à tout dans la vie", "tu sais d'autres personnes ont une vie beaucoup plus difficile que la tienne" et notre favori "demain est un autre jour, n'y pense plus », les personnes pessimistes vivent en accord avec la réalité qui peut parfois être brutale. En abordant les périodes de crise en connaissance de cause, les pessimistes arrivent à protéger leur santé mentale.

 

Attention cependant à trouver un équilibre sain pour votre santé mentale

Il est clair qu'entre le positivisme excessif et le pessimisme à outrance, il faut trouver un juste milieu. En effet, les deux extrêmes peuvent avoir des conséquences assez dramatiques pour votre état psychique. Le pessimisme doit rester un moyen de comprendre de manière rationnelle ce qui ne fonctionne pas dans votre vie, le positivisme doit rester un moyen d'améliorer votre quotidien sans vous empêcher d'être réaliste. C'est le seul moyen d'aller de l'avant de manière efficace !

 

 

 

 

Tags : News Bien-Être, santé, psychologie, étude