Est-ce vraiment une surprise ? 

Après avoir repoussé la réouverture des musées et des cinémas, c'est au tour des restaurants de reporter la date de réouverture. Initialement prévue pour le 20 janvier par le chef de l'État, cette date paraît aujourd'hui optimiste au vu de l'avancée de l'épidémie. 

Selon de nombreuses sources, la réouverture des restaurants le 20 janvier est, pour le moment, inenvisageable. 

L'information devrait être confirmée dans quelques jours par le gouvernement. Pour le moment, aucune date hypothétique n'a été évoquée. Une inconnue de taille pèse dans la balance, le gouvernement et les services sanitaires n'ont pas encore connaissance de l'impact des fêtes de fin d'année sur l'épidémie. Entre les rassemblements familiaux et les différents évènements illégaux réunissant des centaines de personnes, de nombreuses personnes penchent pour l'hypothèse d'un troisième confinement, qui reculerait encore la date du retour à la vie normale. 

Le gouvernement a confirmé que les aides pour les restaurateurs seraient maintenues "autant que nécessaires". 

Une compensation bienvenue et nécessaire pour un secteur d'activité qui est ballotté entre désarrois et perte de patience. 


Côté chiffre, selon Covid Tracker, il y aurait 2665 personnes en réanimation sur tout le territoire (un chiffre en dessous du seuil d'alerte du gouvernement), mais près de 100.000 nouveaux cas ont été comptabilisés ces 7 derniers jours en France. On est donc loin de l'accalmie des contaminations espérée par le gouvernement. Quant à la vaccination, la France reste bonne dernière avec une campagne au ralenti. Pour le moment, seules 516 personnes ont été vaccinées sur le territoire. En comparaison, le Royaume-Uni a déjà vacciné près d'un million de personnes. 

Les Éclaireuses