L’annonce de Pfizer et BioNTech, qui semble avoir trouvé un vaccin "efficace à 90%" contre le coronavirus, a mitigé les français. À l’heure où le vaccin pourrait être une solution miracle pour lutter contre l’épidémie, près de la moitié des Français n’ont pas l’intention de se faire vacciner.

Un sondage Ipsos a été réalisé auprès de 18 000 adultes de 15 pays différents, sur l’intention de faire vacciner. À l’échelle mondiale, 73% des personnes interrogées ne veulent pas s’immuniser contre 77% trois mois auparavant.

La France, le pays de l’Institut Pasteur, est le pays le plus réticent à un éventuel vaccin. Seuls 54% des sondés, soit un français sur deux, accepteraient de se faire vacciner.

Visiblement, les Français ne sont pas les seuls à être hostiles à ce vaccin. La Chine, lieu de départ de l’épidémie a montré le recul le plus important. En l’espace de trois mois, le nombre de Chinois qui accepteraient de se faire vacciner est passé de 97% à 85%.

Malheureusement, avec seulement 1 Français sur 2 vaccinés au bout d’un an, le vaccin ne serait pas assez efficace pour lutter contre la covid-19. Les raisons pour lesquelles les sondés refuseraient la vaccination varient selon les pays, mais il s’agit surtout des effets secondaires très redoutés.

Bien que l'espoir de l'arrivée d'un vaccin ait aussi réjoui quelques Français, il faut rappeler que le vaccin est encore en phase de test et sa commercialisation pourrait prendre du temps.

Enjoy, 

Les Éclaireuses

 

 

Tags : News divertissement