Alors que les premières vaccinations ont déjà commencé chez nos voisins anglais, le sud du pays est secoué par une nouvelle vague épidémique.

Le virus ? Ce n'est ni plus ni moins qu'une mutation du Covid-19, présenté comme 70% plus contagieux que l'original. 

Suite à cette découverte, le gouvernement britannique a fait le choix de reconfiner d'urgence la ville de Londres ainsi qu'une partie du sud de l'Angleterre. Cette mesure d'urgence devrait rester en vigueur jusqu'au déploiement massif d'un vaccin. Ainsi, plus de 16 millions de Britanniques sont contraints de rester chez eux, faisant au passage, une croix sur les festivités de fin d'année. Les commerces non essentiels ont aussi été fermés et les déplacements en dehors des zones d'alerte sont interdits. 

« C'est un énorme défi jusqu'à ce que nous ayons déployé le vaccin pour protéger les gens. C'est ce à quoi nous serons confrontés au cours des deux prochains mois », a déclaré Matt Hancock, ministre de la Santé britannique. 

En réponse à cette nouvelle, plusieurs pays, dont la France, ont bloqué les vols en provenance du Royaume-Uni, pour au moins 48h.

Les ressortissants français qui souhaiteraient rentrer en France pour les fêtes sont invités à effectuer un test juste avant leur départ pour attester qu'ils ne sont pas infectés par la variante de ce virus. 

Le point rassurant dans cette situation est que les vaccins déjà élaborés pour lutter contre la forme originelle du COVID-19 seraient aussi efficaces sur cette forme mutante. 

Les Éclaireuses