"Un de perdu, dix de retrouvés", "Tu trouveras mieux", "Il ne te mérite pas"... Autant de phrases qui sont censées remonter le moral mais qui, dans le fond, minimisent grandement l'impact que peut avoir une rupture amoureuse. Pendant longtemps, on a pensé que les chagrins d'amour étaient des maladies imaginaires, voire des petits caprices d'adolescente biberonnée aux séries à l'eau de rose. Mais de récentes recherches ont mis en lumière un véritable syndrome : celui du chagrin d'amour. 

Une douleur physique réelle

S'il est évident que les chagrins d'amour sont souvent responsables d'une grande tristesse, on sait depuis peu qu'ils ont également un impact sur le cerveau et le corps. Les symptômes sont assez similaires pour tout le monde : tristesse, désillusions, crises de larmes, baisse de moral... En fait, ce n'est rien de plus que la douleur qui s'exprime de façon physique. Car, il y a quelque chose qui est indéniable : un cœur brisé, ça fait (très) mal.

 

 

Le chagrin d'amour a un impact direct sur l'organisme

Dans les peines de cœur très douloureuses, il est possible d'observer que, chez certaines personnes, des hormones de stress vont être libérées, ce qui a tendance à encore alourdir la liste des symptômes. Cette libération d'hormones négatives marque une rupture nette avec l'euphorie habituelle liée à l'état amoureux. Le cortisol vient remplacer la dopamine dans le cerveau et c'est le début de la descente aux enfers.

 

Comment guérir efficacement d'un chagrin d'amour ?

Malheureusement, il n'y a pas de pilule magique pour guérir un chagrin de cœur. Selon le psychologue Guy Winch, il n'y a que le sevrage qui permettra de soigner un chagrin d'amour. Comme pour un toxicomane, il est important d'y aller étape par étape et de s'accorder un minimum d'indulgence. Le meilleur moyen étant de trouver quelque chose qui fait du bien : pour certains, c'est la glace, pour d'autres c'est du fromage ou encore de la musique... 

Enjoy, 

Les Éclaireuses

 

 

 

Tags : amour, couple, News, News Bien-Être