L'Établissement français du sang est en alerte : les stocks de poches de sang n'ont jamais été aussi bas. Il manque actuellement près de 30 000 poches de sang pour retrouver un seuil de sécurité nécessaire pour les différentes interventions médicales (qu'elles soient urgentes ou non). L'EFS a déclaré que cette situation commençait à être potentiellement dangereuse pour les patients qui pourraient, dans un avenir proche, ne pas se faire soigner correctement à cause de ce manque. Pour la première fois, l'EFS a qualifié la situation de "bulletin d'urgence vitale".

Un manque lié à la pandémie

Pourquoi les stocks de sang sont aussi bas ? C'est un effet indirect de la pandémie. Pendant deux ans, les collectes ont été limitées ou annulées, les donneurs ont été confinés et le personnel médical était en priorité dédié aux services COVID. Tous ces facteurs font qu'aujourd'hui, le pays se trouve dans une situation quasi critique. La mobilisation est donc plus que nécessaire pour toutes les personnes ayant la possibilité de donner leur sang. 

Quelles sont les conditions de don de sang ? 

Concernant les conditions, il n'est pas nécessaire d'être vacciné pour donner son sang. En cas de contamination au COVID-19, il est nécessaire d'attendre 14 jours après la disparition des symptômes pour pouvoir faire un don sans risque. Pour les conditions plus classiques : il faut être majeur, peser plus de 50kg, ne pas être enceinte et ne pas avoir de contre-indications médicales. 

Pour trouver un centre près de chez vous, rendez-vous ici

Enjoy, 

Les Éclaireuses

 

 

 

Tags : News Bien-Être, santé