Il est temps de s'inquiéter de l'éducation culinaire des jeunes américains. Une récente étude menée par l'université Furman en Caroline du Sud met en lumière certaines données plus qu'alarmantes. 176 enfants ont été interrogées sur leurs habitudes : les résultats sont aussi risibles qu'accablants. 40% des jeunes américains pensent que les hot-dogs sont des légumes, 41% sont incapables de dire d'où provient le bacon et 46% pensent que les frites sont d'origine animale.

D'où vient cette confusion entre légumes et produits carnés ? 

Selon les psychologues qui ont analysé les réponses, il y aurait une explication à cette confusion entre légumes et produits d'origine animale. La tendance voudrait que les parents n'expliquent pas précisément qu'elle est la provenance des aliments pour ne pas les associer à des animaux. Pourquoi ? Parce qu'apparemment, pour les enfants, "les animaux ne sont pas une source de nourriture appropriée."

 

 

Vers la normalisation des nouveaux modes d'alimentation ? 

La majeure partie des enfants américains entre 6 et 7 ans considèrent que les poules, les vaches ou encore les porcs ne doivent pas être mangés. Il semblerait que les nouvelles générations aient plus naturellement normalisé les nouveaux modes de consommation et d'alimentation (c'est l'environnement qui va être content).

Il faudrait cependant refaire la même étude sur un échantillonnage géographique plus large pour être totalement sûr que les enfants sont prêts à laisser les poules et les cochons tranquilles. 

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

 

 

 

Tags : News, News Bien-Être, news food, Alimentation