Parfois, il est important de savoir faire le vide... Faire le tri. Dans notre tête, avant tout, mais aussi dans notre cocon !

Eh oui, mesdames, à force de ne rien jeter, nous finissons souvent par nous faire rattraper par la réalité : notre chez nous ressemble plus à un vide grenier croisé à une friperie qu'à un lieu habitable. Meubles, bijoux et autres produits en tous genres... on ne sait plus où donner de la tête !

Sans parler des montagnes de vêtements qui occupent notre chambre sans ne jamais en sortir : pulls, t-shirts, pantalons, gants, chaussettes, chaussures, sacs, etc. Des vêtements pas nécessairement neufs, mais tout de même en bon état. Autant de produits textiles possibles et imaginables qui n'attendent que d'être utilisés à nouveau.

Alors OUI, un bon tri dans nos vêtements s'impose. "À garder" d'un côté, "à donner" de l'autre... Mais où ? À qui ? Pour qui ?

Suivez-nous !

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

-

1. Verser ses sacs de vêtements dans des conteneurs relais

 

Une fois votre sac (ou vos sacs) cabas rempli à ras bords de vêtements, votre première pensée ira certainement aux conteneurs relais postés aux quatre coins de votre ville. Pas étonnant, d'ailleurs, puisque cette solution, proposée par l'organisation Oxfam par exemple, est certainement la plus simple et rapide à réaliser (dépôts de sacs dans un conteneur, sans même avoir à s'arrêter) et la plus utilisée (représente 18 000 points relais en France, et 55% de la collecte de vêtements usagés dans le pays).

Seulement, ATTENTION : avant d'opter pour les conteneurs, il faut savoir que ces derniers ne sont pas toujours de fervents serviteurs de la solidarité. En effet, seul un très faible pourcentage de ces produits textiles est envoyé à des boutiques solidaires, le reste étant envoyé à l'étranger (généralement en Afrique de l'Ouest), pour finir par être versé dans d'immenses décharges, elles-mêmes reversées dans l'Océan ou enterrées.

 

2. Faire un don de produits textiles à des associations ou des ONG

 

Si vous n'êtes plus convaincue par l'option conteneur, vous pouvez toujours vous déplacer vous-même vers des associations caritatives et autres organisations solidaires. La Croix-Rouge, Le Secours populaire ou encore Le Secours Catholique, par exemple, récupèrent vos pulls, pantalons, manteaux, chaussettes, chaussures, bonnets, gants, sacs et autres vêtements en bon état pour être revendus dans leurs boutiques solidaires ou directement donnés aux personnes dans le besoin.

 

3. Donner ses vêtements directement aux personnes démunies

 

Rien ne vous empêche de donner les affaires issues de votre tri à des personnes dans le besoin : aux personnes de votre entourage dans le besoin si l'occasion se présente, aux sans-abris... Il ne faut pas hésiter à faire preuve de solidarité en proposant votre aide, afin de les alléger d'un certain poids financier : l'achat de produits textiles.

4. Ne pas oublier que les friperies peuvent être intéressées par notre tri...

 

C'est un fait : dans le monde entier, la mode est à l'ère de la seconde main. On ne fait plus trois pas sans croiser une friperie dans la rue... Structure à laquelle vous pouvez également donner vos vêtements ! Eh oui, qu'il s'agisse d'une petite enseigne de votre quartier ou d'une grande structure pour laquelle vous avez un coup de cœur, les friperies reprennent vos produits pour leur donner une seconde vie. Des manteaux aux chaussures en passant par les sacs, ces boutiques ne refusent généralement aucun don, du moment que ce dernier est en bon état !


5. Donner ses sacs de vêtements à son entourage

 

La solution se trouve parfois juste à côté de vous. La solidarité, ce n'est pas forcément penser aux plus démunis en passant forcément par des associations ou organisations : c'est tout simplement penser aux autres. Rien ne vous interdit de donner vos vêtements, chaussures et sacs usagés à votre famille, vos amis et/ou connaissances... Vous y gagnerez des sourires et de la place !