C'est nous ou il fait froid ? Non, ce n'est incontestablement pas nous. Ce week-end, les températures ont chuté de quelques degrés, nous faisant officiellement pénétrer dans le froid glacial de l'hiver... Et ça ne nous avait décidément pas manqué.

Alors, forcément, on a immédiatement renoué... avec nos plaids, et notre canapé. Notre petit cocon est le seul endroit dans lequel, en ce moment, on se sent au chaud et en sécurité. Difficile de nous motiver à bouger.

Plus que jamais, notre chauffage est dans les starting-blocks. Après quelques mois de profond sommeil, voilà qu’il reprend du service sur les chapeaux de roues... Pour notre plus grand plaisir. Mais pas celui de notre porte-monnaie qui, de son côté, risque d'en payer les frais.

Voici donc 5 astuces pour nous réchauffer économiquement !

1 - Dépoussiérer les radiateurs

Si vous ne le saviez pas, la poussière réduit la diffusion de la chaleur. Ce qui nous pousse, souvent, à augmenter son intensité. Ainsi, dépoussiérer régulièrement ses radiateurs pourrait nous faire réaliser jusqu'à 10 % d'économies. Tout comme le fait de ne pas les encombrer avec du linge et autres objets.

2 - Ne pas chauffer inutilement

JAMAIS ! On allume les chauffages uniquement dans la pièce dans laquelle on se trouve, et au moment où on en a besoin. Inutile de s'enflammer ! Si on se trouve, par exemple, toute une soirée dans notre salon, alors on peut le chauffer jusqu'à ce qu'on aille se coucher.

3 - Choisir des températures modérées

Même si, en ce moment même, on envie les destinations ensoleillées, pas besoin d'augmenter les températures comme si on se trouvait sous les tropiques. La température intérieure idéale, pour réaliser des économies, se trouve entre 17 et 19 degrés. Au-delà, on monte dans des sphères dont notre corps - et notre porte-monnaie ! - pourrait se passer.

4 - Fermer les volets la nuit

À ne pas sous-estimer. Les volets, eux aussi, ont un rôle à jouer dans notre nouvelle manière de consommer. En effet, le fait de les fermer la nuit maintiendrait la chaleur enfermée chez nous. On peut espérer jusqu'à 2 % d'économies en adoptant ce petit geste.

5 - Lorsqu'on aère ? On éteint tout !

Enfin et surtout, lorsqu'on ouvre nos fenêtres... On éteint tout ! Plutôt logique, nous diriez-vous, pourtant, on oublie souvent de le faire, surtout lorsqu'il s'agit d'une aération éclair... Qu'importe : il n'y a pas de petites économies !

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

 

Tags : hiver, News Société