L'acteur emblématique d'Harry Potter a tenu à s'exprimer sur la maladie qui le fait souffrir depuis bientôt dix ans : les céphalées de Horton, plus communément appelées algie vasculaire de la face.

Méconnue et pourtant considérée comme l'une des maladies les plus douloureuses au monde, l'algie vasculaire toucherait 1 à 3 personnes sur 1000.

D'ordinaire plutôt réservé lorsqu'il s'agit de sa vie personnelle, Daniel Radcliffe a récemment pris la parole lors d'une interview accordée à "The Independent" pour avertir ses fans sur le sujet. 

L'algie vasculaire de la face, c'est quoi ? 

Surnommée « la maladie du suicide », l’algie vasculaire est une maladie dont les causes sont malheureusement toujours inconnues. Vous êtes victime de migraine ? Imaginez alors la même douleur, mais multipliée par cent, voilà à peu près ce que ressentent les personnes souffrant de l'algie vasculaire.

Par ailleurs, elle est encore très difficilement diagnostiquée. Extrêmement douloureuse, la douleur part généralement de l’œil pour ensuite venir s’étendre au niveau de la tempe ou même de la nuque parfois même jusqu’au cou et à l’épaule. Chaque crise dure en général entre 15 minutes et 3 heures et peut aller jusqu’au nombre de 8 crises par jour selon les cas.

Pour vous faire une idée de la douleur, essayez de visualiser un couteau qu’on vous enfoncerait dans l’œil et qu’on viendrait faire tournoyer, voilà… C’est à peu près ça. La souffrance serait telle qu’elle s’accompagnerait de pensées suicidaires, d’où son surnom...

Un diagnostic long et difficile pour l'acteur 

Si l'acteur est pleinement conscient de sa maladie à l'heure actuelle et prend désormais des traitements en conséquence, ça n'a pas toujours été le cas. Il révèle dans son interview que cette dernière s'est d’abord manifestée par des douleurs intenses et soudaines qui ne lui laissaient pas d'autre choix que d'annuler ses rendez-vous professionnels. Au fil du temps, la douleur devenait tellement insupportable qu'il s'est résolu à aller consulter un médecin.

Ce n'est qu'après plusieurs examens que le pronostic tombe. Pour Daniel Radcliffe, c'est un véritable soulagement. Dès lors, il suit un traitement précis pour combattre son mal : oxygénothérapie, sumatripan, médicaments contre l'hypertension... La maladie nécessiterait également de faire des électrocardiogrammes de temps à autre.  

À travers cette prise de parole, Daniel Radcliffe n'espère qu'une chose : que son message soit entendu et que les personnes souffrant de la même maladie soient davantage aidées et accompagnées

Enjoy, 

Les Éclaireuses

 

=

 

 

Tags : acteur, News People