"Rester, c'est exister. Voyager, c'est vivre". On doit cette citation à Gustave Nadaud et il s'avère qu'elle est cruellement vraie. Parce qu'il n'y a rien de plus fort comme geste que celui de prendre son passeport, sa valise, ses cliques et ses claques et de partir vers l'inconnu. C'est encore plus fort lorsqu'on le fait seul. Et, si cela peut faire peur (et c'est normal), il se pourrait bien que ce voyage soit l'expérience la plus enrichissante de votre vie. 

Pour beaucoup, la solitude est un poids. Mais, apprendre à vivre avec soi, se suffire à soi-même peut être le meilleur apprentissage de la terre. Doubler cet apprentissage à celui de l'enrichissement lié au voyage permet de créer un cocktail explosif qui peut vous transformer à jamais. 

On se délecte souvent des histoires de voyage de nos amis : de leurs anecdotes, de leurs rencontres et de leurs découvertes. Et si, cette fois, cet ami qui part sans regarder en arrière, c'était vous ? 

Voici pourquoi vous devez (enfin) oser prendre ce billet d'avion que vous désirez depuis si longtemps et partir, seul, à la conquête du monde.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

Voyager seul pour se trouver soi-même

Ce qu'il y a de paradoxal avec le voyage, c'est qu'en partant à la découverte de l'étranger, on finit souvent par partir à la rencontre de soi-même et c'est normal. Se retrouver seul, dans un environnement inconnu nous pousse, bien souvent, à exploiter des connaissances ou des capacités dont on n'avait même pas idée : l'adaptabilité, le sens de l'observation, le courage, le bon sens, la curiosité... Tous ces aspects de notre personnalité sont bien souvent exacerbés lorsque l'on fait la démarche de partir seul à la conquête du monde

Bien souvent, au bout de quelques jours, de quelques semaines ou de quelques mois à l'étranger, on commence à voir naître de nouvelles envies, plus profondes, plus viscérales. Parce que, finalement, ce n'est qu'en se coupant de tous ses repères que l'on se retrouve réellement face à soi-même. Il se peut que ce voyage, aussi physique que psychique, vous transforme à jamais. Vous pourriez bien rentrer de l'étranger totalement transformé et ne plus jamais être la même personne.

 

Voyager seul pour combattre ses peurs irrationnelles

C'est vrai qu'il faut un peu de courage pour sauter dans un avion sur un coup de tête. Mais les bénéfices que vous retirerez de ce voyage vous serviront tout au long de votre vie. Voyager seul et se plonger dans une culture en totale opposition à la sienne aide à faire d'énormes découvertes : ça peut nous permettre de comprendre que l'Europe n'est pas le centre du monde, qu'il y a des gens gentils partout dans le monde, que chaque pays est riche de sa propre culture, que le paradis existe (ou pas) et que, finalement, nous sommes tous plus citoyens du monde qu'autre chose.

Au-delà même de l'ensemble de ces prises de conscience, il y a quelque chose qu'il ne faut absolument pas minimiser, c'est l'apprentissage que l'on retire du fait de voyager. Demandez aux enfants d'expatriés et aux gens qui ont vécu ailleurs, ils vous diront que là où ils ont le plus appris, c'est en voyageant. Tout simplement parce que l'enrichissement retiré d'un simple voyage à l'étranger (et ce quelle que soit sa durée) est plus puissant et précieux que des années d'école dans un seul et même endroit.

Voyager seul pour aller à la rencontre de l'autre

Dans la solitude du voyage, on est plus tenté d'aller à la rencontre de l'autre : des autochtones, mais également des autres étrangers présents sur place. L'idéal, lorsque l'on est jeune, c'est d'aller dans les quartiers étudiants, car ils facilitent les rencontres. Vous verrez, au fil des rencontres, votre quotidien sera enrichi de découvertes plus précieuses les unes que les autres. C'est non seulement une source d'inspiration inépuisable, mais également une source d'apprentissage parce que l'on apprend toujours beaucoup au contact des autres (surtout lorsque ces personnes sont dans la même démarche que vous). 

Bien souvent, les relations nouées lors de voyages ont tendance à rester et à marquer, un peu pour toujours, notre mémoire. On se rappelle toujours du premier rendez-vous amoureux, de la première soirée, du premier coup d'un soir, de la première rencontre touchante, du pseudo coup de foudre au coin d'une rue... Toutes ces situations vont enrichir votre vie et votre mémoire pour toujours. Qui sait, vous pouvez même faire la rencontre qui chamboulera votre vie.

 

Voyager seul pour booster sa confiance en soi

Il y a quelque chose d'indissociable du fait de voyager seul, c'est le sentiment de satisfaction et d'accomplissement qui découle de cet acte, un peu fou, que de partir à la découverte du monde en solo. Ça permet de booster efficacement le sentiment de confiance en soi. La solitude permet de lutter contre les peurs et les craintes et, jour après jour, on se sent pousser des ailes.

En sortant de sa zone de confort, on apprend à apprécier chaque instant du quotidien et à vivre pleinement, le tout sans réellement douter de soi ou de ses choix. Souvent, on a tendance à se plier à la volonté du groupe, mais là, il suffit d'écouter ses envies et de s'écouter (pour de vrai). Encore une fois, ce sont des apprentissages qui vous serviront et qui vous habiteront même une fois rentré à la maison, parce que ce qui est acquis, c'est souvent pour la vie. 

Alors, qu'est-ce que vous attendez pour prendre enfin ce billet d'avion ?

 

 

 

Tags : voyage, psychologie