La bande-annonce vient d'être dévoilée, le film dédié à la vie de Simone Veil sortira au cinéma le 12 octobre 2022. Dans une démarche biographique, ce long-métrage réalisé par Olivier Dahan retrace ainsi son enfance dans le Sud, ses différents combats, qu'ils soient politiques ou sociaux, mais également ses tragédies.

Femme d'état Française déterminée et véritable figure historique, l'aura de Simone Veil continue encore aujourd'hui de nous marquer que ce soit par son assurance ou sa ténacité. Cinq ans après sa disparition, "Simone Veil, le voyage du siècle" réactualise son parcours hors du commun, devenant le film le plus attendu de l'année. 

La mémoire reconstituée 

"Vous ne me faites pas peur, j'ai survécu à pire que vous", s'exclame Simone Veil dans la bande-annonce du biopic révélée ce lundi 4 juillet. L'objectif d'Olivier Dahan, réalisateur de "La Môme" et de "Grace de Monaco" ? Montrer comment les heurts du passé ont impacté les luttes de l'ancienne ministre

Simone Veil naît à Nice le 13 juillet 1927 où elle grandit auprès de sa famille. Adolescente, elle est déportée à Auschwitz où elle perd sa mère. Son père et son frère perdront la vie dans les camps. "Simone Veil, le voyage du siècle" suit alors son ascension sociale puis politique, de première présidente du Parlement européen en 1979 jusqu'à Immortelle à l'Académie française en 2008.

Un casting d'exception 

À l'affiche de ce biopic, nous retrouvons Elsa Zylberstein qui s'était illustrée dans "Il y a longtemps que je t'aime" en 2019, film qui lui avait valu le César de la meilleure actrice dans un second rôle. On retrouve aussi Olivier Gourmet, célèbre pour sa performance dans "L'exercice de l'État" incarnant Antoine Veil, le mari de l'ancienne ministre de la Santé ou encore Mathieu Spinosi ("Les Souvenirs").

Sont également à l'affiche du film évènement : Sylvie Testud, interprétant Marceline, Esther Valding, Judith Chemla, Philippe Torreton, Élodie Bouchez, Philippe Lelouche, Rébecca Marder et Antoine Gouy.

Un message encore brûlant d'actualité 

Dans un contexte où les États-Unis viennent d'abroger l'arrêt Roe V. Wade, le message humaniste et féministe délivré par Simone Veil et réhabilité dans ce biopic n'a jamais semblé aussi actuel. 

L'enjeu pour Olivier Dahan est également d'offrir un témoignage réaliste aux jeunes générations qui seraient moins familières avec cette icône des droits des femmes, honorant en cela sa mémoire pour faire perpétuer son souvenir. Un long-métrage humaniste donc, mais également didactique.  

Un long-métrage qui  promet d'ores et déjà un impact singulier entre intimité et lutte engagée

Les Éclaireuses

 

 

 

Tags : News Divertissement, Cinéma