"Chéri(e), on regarde quoi ce soir ?"

Après des heures de dispute, car ni l'un(e) ni l'autre ne sait quoi faire à dîner, dès le moment où il est l'heure de se relaxer, la discorde est d'autant plus grande aussitôt la télécommande dans les mains et la TV prête à être allumée.

Allez, pas de raison de faire écran à part. On a zappé sur toutes les chaînes, feuilleté tous les programmes TV pour vous présenter les meilleurs films à regarder pour une rentrée de Girl Boss. Au programme : héroïnes modernes au caractère bien trempé, tantôt badass, tantôt discrètes mais surtout profondément féministes et avant-gardistes.

Mais avant toute chose, qu'est-ce qu'une héroïne de film Girl Boss ? Parce qu'il faut le dire, des films avec des rôles principaux féminins en puissance, il y'en a beaucoup. Mais plus rares sont ceux qui ne trahissent pas un male gaze intériorisé, témoins d'idéaux sociétaux sclérosés. De "Nikita" à "La Revanche d'une Blonde" ou encore des "Figures de l'ombre" à "Enola Holmes", on vous présente les meilleurs films de Girl Boss à voir sur vos plateformes préférées pour affronter la rentrée avec aplomb et sérénité.

Certains vous feront pleurer, certains vous feront rire et vous ramèneront à vos années lycée, d’autres, plus sérieux, pourront vous conduire à vous interroger sur la condition féminine et les dérives des prérequis de notre société.

Fans de Lara Croft, de Blair Waldorf ou de Katniss Everdeen, rassemblez-vous, c'est votre heure de gloire !

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

1 - "Nikita" : la superhéroïne du film culte des 90s

Anti-héroïne célébrissime des années 90, la jeune Nikita, orpheline livrée à elle-même, mène une vie décousue mêlée aux crimes et à la délinquance. Un jour, alors qu’un braquage dans une pharmacie se termine en une sanglante tuerie, elle est arrêtée et condamnée à vie pour meurtre. Pourtant, elle va avoir une chance de se racheter en signant avec l'État un pacte implacable.

Trois ans après un entraînement laborieux qui frise l’impossible, on lui propose une dernière mise à l'épreuve. Nikita se voit alors attribuer une nouvelle identité et devient agent anti-criminel à la solde du gouvernement. Une Girl Boss à la ténacité sans pareille !

 

2 - "Personnel et confidentiel", la percée d'une Girl Boss !

Miami, année 1990. Sallyane Atwater est une modeste employée d'un casino de Reno qui ne rêve que d’une chose : devenir une journaliste de télévision connue. Un beau jour, elle décide de bidouiller son curriculum pour entrer dans l’une des chaînes locales d’infos les plus célèbres.

Grâce à sa ténacité, elle parvient à décrocher un poste de secrétaire d'une petite chaîne de télévision à Miami. Elle y rencontre alors Warren Justice, un vieux baroudeur du journalisme politique et ex-grand reporter désormais rédacteur en chef de la chaîne. Seul hic ? Sally prend rapidement goût au journalisme et souhaite à présent réaliser des projets plus concrets, comme du reportage…

 

3 - "La Revanche d'une blonde", le kit complet d'une Girl Boss en devenir

Comment parler de films de Girl Boss sans évoquer l’iconique Elle Woods ? Eh oui, cette dernière, loin d’être seulement une jolie blonde au sourire éclatant et au look d'enfer, a un a tempérament d’acier ! Lorsque son compagnon la largue soudainement, prétendant que ses ambitions politiques ne coïncident pas avec elle, elle décide de lui donner une véritable leçon de Girl Boss et de balayer les préjugés qu’il avait à son sujet.

Ni une, ni deux, elle s'inscrit en droit à Harvard pour partir à la conquête de la plus prestigieuse université américaine. Son objectif ? Prouver qu’elle a bien plus de capacités qu’il ne le croit… et même plus que lui !

4 - "Gia" ou la femme qui était sa propre héroïne

"Gia" ou "Anatomie d’un top model" est la version romancée de la biographie de Gia Carangi (1960-1986), incarnée par Angelina Jolie. Modèle lesbienne ultra célèbre peinte comme bisexuelle dans le film, elle décède très jeune des suites de complications liées au virus du SIDA.

Le film retrace l’ensemble de sa carrière, de ses débuts à la gloire. À l’origine employée par son père, la jeune femme finit vite par se rebeller contre lui, jugeant son autorité trop pesante et restrictive. Bien décidée à vivre sa vie et à mener ses rêves à bien, elle le quitte pour tenter sa chance comme mannequin. Ses belles proportions et sa taille de guêpe lui ouvrent rapidement les portes des plus grandes agences.

 

5 - "Joy", l'héroïne féministe et déterminée

Ce film inspirant avec Jennifer Lawrence retrace le parcours laborieux de Joy Mangano, une femme faisant partie de la lower middle class américaine. Mère divorcée de deux enfants, elle vit dans l’État de New York où elle travaille aux réclamations pour une compagnie aérienne.

Plus que déterminée à réussir, en dépit d’une famille excentrique et dysfonctionnelle, elle se lance dans l’autoentrepreneuriat dans le but de fonder un empire d'un milliard de dollars, ni plus ni moins. Au-delà de la femme d'exception, Joy incarne le rêve américain, le vrai, soit celui qui s’accompagne de problèmes familiaux, trahisons et sentiments. Une leçon de vie bien digne d’une Girl Boss !

 

6 - "Les Figures de l'ombre", la lutte acharnée contre les préjugés

"Les Figures de l’ombre" nous ouvre les portes de l’univers passionnant de la NASA au temps de la Guerre froide. On suit l’histoire de trois femmes noires travaillant au centre de recherche Langley telles de véritables calculatrices humaines. Une situation qui dissimule en réalité les difficultés rencontrées par les Américains pour envoyer leurs astronautes dans l’espace ainsi que le racisme prédominant au sein l’institution.

Les héroïnes du film, Katherine Goble, Dorothy Vaughan et Mary Jackson, peinent à se faire une place malgré leur talent. Déterminées, elles redoubleront d’efforts pour faire entendre leurs voix et participer au grand projet de la NASA, dépassant peu à peu les préjugés et les barrières qu’elles ont toujours connus. Le film de Girl Boss à voir et à revoir !

7. "Last Night in Soho", du personnage réservé à l'anti-héroïne vengeresse

Entre héroïne fictive et anti-héroïne, n’y aurait-il qu’un pas ?

"Last Night in Soho" suit Eloise Turner, une jeune fille passionnée de mode et des années 60, qui délaisse sa campagne natale pour tenter sa chance au prestigieux London College of Fashion, en plein centre de la capitale. Réservée mais bien déterminée à accomplir ses rêves, elle vit des débuts à Londres qui sont pour autant perturbés par des camarades de classe jaloux.

Très vite, elle décide de quitter sa résidence universitaire et sa colocataire odieuse pour une chambre dans une vieille maisonnette située dans le quartier de Soho. Au fur et à mesure des nuits passées dans sa nouvelle chambre, Eloise se met à faire des rêves étranges... Elle se retrouve propulsée dans les années 60 où elle suit les pas de Sandie, une apprentie chanteuse ambitieuse, qui a tout de la Girl Boss qu’elle rêverait d’être...

 

8 - "Les Filles du docteur March", l'aventure familiale émouvante

Adaptée du célèbre roman de Louisa May Alcott, l’intrigue des quatre filles du docteur March se déroule lors de la guerre de Sécession, dans le Massachusetts. Contraint de partir au front pour soutenir son pays, ce dernier se voit quitter sa femme et ses enfants. Madame March et ses quatre filles, Jo, Beth, Amy et Meg, vont ainsi tenter de se débrouiller pour survivre.

Entre-temps, Jo se découvre une passion pour l'écriture et se met à rédiger des pièces de théâtre que ses sœurs se plaisent à jouer, en plus de son idylle avec leur voisin Laurie. Mais un beau jour, lorsqu’elle a enfin l'occasion de devenir écrivaine, Jo emménage à New York où elle fait la rencontre du mystérieux professeur Baher… Une aventure Girl Boss qui mêle art, famille et sentiments ! Le cocktail parfait d’un film saisissant.

 

9 - "Enola Holmes", le retour d'une héroïne moderne

Nous sommes en 1884, en Angleterre. Alors qu’elle vient d’avoir 16 ans, Enola se rend compte avec effroi que sa mère a disparu. Elle est alors condamnée à quitter son foyer dans lequel elle a toujours vécu libre pour mener une existence contrôlée, auprès de ses deux frères, Sherlock et Mycroft, tous deux résolus à envoyer leur petite sœur dans une école convenable pour qu’elle devienne une jeune femme digne de son rang.

Refusant d’abandonner ses ambitions et sa liberté, elle s'évade et décide de partir à la recherche de sa mère à Londres, mais la rencontre d'un jeune comte en fuite la fait dériver de sa mission initiale… Un film de Girl Boss émouvant comme on les aime !

10 - "La Voix du succès", la destinée d'une Girl Boss

Grace Davis est une vedette incontestée dont personne n’oserait nier le talent. Seul problème ? Son ego l’est tout autant ! Maggie, quant à elle, est son assistante personnelle, plus timide, fréquemment surchargée de travail… Si elle est toujours forcée de faire ses courses et autres corvées, elle aspire toujours secrètement à réaliser son rêve d'enfant : celui de devenir productrice de musique.

Lorsque le producteur de Grace en personne lui présente un choix susceptible de faire évoluer sa carrière, Maggie et Grace élaborent un plan qui pourrait changer leur vie à jamais ! Une aventure Girl Boss à 100 à l’heure !

 

 

=

 

Tags : netflix, film, News Divertissement, C'est qui la Boss