Si l'astrologie n'est pas une science exacte, de nombreuses personnes lui prêtent quand même énormément de crédit. Entre les nouvelles lunes, les rétrogrades de Mercure et tous les autres chamboulements astraux, on a rarement du répit côté astro. Pourtant, une nouvelle a fait grand bruit quand, il y a quelques mois déjà, la Nasa a annoncé qu'il existait un 13e signe du zodiaque. Appelé Serpentaire, il se situerait entre le Scorpion et le Sagittaire et aurait pour effet de décaler toutes les dates des signes astrologiques d'un mois. 

En réalité, c'est une histoire qui traîne depuis les années 70 (bien avant l'apparition du Net donc). Déjà à l'époque, le monde entier (ou presque) s'était affolé face à la nouvelle... Mais, on ne sait toujours pas si c'est une fake news ou quelque chose auquel il faut croire. Pour certains, cette information est devenue virale en 2002, lorsque certains blogs ont relayé l'info, pour d'autres, il est essentiel de la prendre en considération. Pourquoi ? Parce que la constellation du Serpentaire a toujours existé, elle n'est pas nouvelle, mais sa position a varié au fil des ans. Au moment de l'élaboration des signes astrologiques, cette constellation a été ignorée (et on ne sait pas trop pourquoi), les Babyloniens (qui ont posé les bases de l'astrologie) ont découpé le ciel en 12 segments et ont défini une constellation majeure dans ces segments. Sauf qu'en 2500 ans, l'axe de la terre a un peu bougé ce qui a eu pour effet de modifier notre perception des constellations dans le ciel... Résultat, la constellation du Serpentaire est bien dans notre ciel et on ne sait pas trop quoi en faire.

En réalité, dans ce débat un peu capillotracté, ce sont les astronomes et les astrologues qui s'affrontent. Si certains considèrent que cette constellation est aujourd'hui dans notre ciel, il est important de la prendre en considération mais, pour les autres, hors de question de changer la roue du zodiaque et les dates attribuées aux signes... 

Pourtant, certains se sont penchés sur l'étude astrale des Serpentaires et ont même dessiné les grandes lignes du profil des natifs du signe. Voici ce que ça donne. 

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

Serpentaire, un signe de feu qui en a sous la pédale

Usuellement, on attribue des caractérisées très fortes aux natifs des signes de feu. Comme leur élément, ils sont voraces, parfois difficiles à contrôler et brûlent souvent d'excitation (ce qui a pour effet de provoquer de vives émotions). Il s'avère que dans la roue du zodiaque, le Serpentaire est également un signe de feu. Situé entre le Sagittaire et le Scorpion, il semblerait que le signe ait pris le meilleur des deux : il est à la fois fougueux mais sage, réservé mais à l'écoute, sensible mais capable de se contenir (pour ne pas dire se protéger).

Si les Serpentaires sont définis comme des personnes sages et réfléchies, ils peuvent également être fougueux (pour ne pas dire fonceurs) et sont animés par le feu de la passion. 

Il peut arriver que le Serpentaire bascule dans les excès : ses colères sont effrayantes, son amour est inconditionnel et ses passions sont sans limites. Pourtant, il semblerait que les natifs de ce signe soient habités par une certaine recherche de l'équilibre. Ainsi, si les colères sont tonitruantes, le calme qui suit est olympien... La personnalité du Serpentaire n'est qu'un savant jeu de recherche d'harmonie dans tout : dans les relations, la passion, l'amour, la haine...

Le Serpentaire pourrait être l'un des signes les plus sensibles du zodiaque

On pensait que les grands sensibles de l'astrologie étaient les Poissons ou les Cancer, pourtant, la palme pourrait bien revenir au Serpentaire qui, sous couvert d'harmonie, cache très bien son jeu. Pour les natifs du signe, la sensibilité est un véritable moteur. C'est ce qui leur permet de vibrer au quotidien. Ainsi, ils ne feront jamais rien sans y croire et auront beaucoup de mal à se lancer dans un projet s'ils n'y trouvent pas un intérêt (spirituel, intellectuel, financier, d'apprentissage...).

Cette sensibilité est également ce qui guide les relations du Serpentaire. Toujours dans cette recherche d'équilibre (comme un Ying qui recherche son Yang), les natifs du signe seront particulièrement compatibles avec les signes d'eau : Cancer, Scorpion et Poissons fileront le parfait amour (qu'il soit charnel ou amical) avec les Serpentaires et il n'est pas difficile de comprendre pourquoi, ils sont parfaitement complémentaires, tant au niveau de l'élément que de la personnalité.

Découvrez votre "nouveau" signe du zodiaque

Il est évident que, pour le moment, il n'y a pas de réel consensus sur la prise en compte ou non de ce 13e signe (et ce n'est sûrement pas près d'arriver). Mais, si cela devait arriver, voici quel serait votre nouveau signe du zodiaque : 

Du 20 janvier au 15 février : Capricorne

Du 16 février au 10 mars : Verseau

Du 11 mars au 17 avril : Poissons

Du 18 avril au 12 mai : Bélier

Du 13 mai au 20 juin : Taureau

Du 21 juin au 19 juillet : Gémeaux

Du 20 juillet au 9 août : Cancer

Du 10 août au 15 septembre : Lion 

Du 16 septembre au 29 octobre : Vierge

Du 30 octobre au 22 novembre : Balance

Du 23 novembre au 28 novembre : Scorpion

Du 29 novembre au 18 décembre : Serpentaire

Du 19 décembre au 19 janvier : Sagittaire

Ce découpage, un poil hasardeux, n'est qu'une hypothèse et il n'est absolument pas à prendre en compte. Ce joyeux petit bazar est également valable pour les ascendants. Vous pouvez très bien être ascendant Serpentaire... Mais pour le moment, rien de bien sérieux, tant que les astrologues n'auront pas tranché, le signe du Serpentaire restera une croyance du net, quoi que puissent en dire la Nasa et les astronomes ! 

 

 

 

Tags : Astrologie