Que diriez-vous de vous essayer à la sexualité primitive ?

Juliette Gour 11 août 2022

Et si on arrêter de se bloquer avec des idées et des règles stupides dans notre sexualité ? Que diriez-vous de revenir à quelque chose de plus... animal ?

Il y a quelque chose d'assez bestial dans le sexe, d'assez... primaire, finalement. On se lèche, on se mordille, on fait des bruits qui n'ont ni queue ni tête, on se griffe... C'est comme si l'on redevenait, le temps d'une partie de jambes en l'air, les animaux que l'on était il y a des millions d'années. Et, si certains aiment nous faire croire que c'est anormal de (re)trouver un côté un peu bestial, sachez qu'il n'y a, dans les faits, aucun problème à ça. Certains sexologues - comme la docteure Laura Vowels - ont étudié la question et ont classifié ces comportements dans la grande famille du fétichisme primaire

Dans le mot primaire, il faut comprendre instinctif, soit une sexualité sans tabous et, surtout, sans pression (un peu comme les lions dans la savane qui sont loin de se demander si leur épilation est nickel avant de passer à l'acte). La reproduction (et donc le sexe, CQFD) fait partie de l'un des grands besoins primaires psychologiques de l'homme (avec manger, boire ou encore dormir). C'est pour cette raison qu'il nous arrive parfois d'avoir des coups de libido lorsque nous voyons notre partenaire ou une personne qui nous plaît, mais, à la différence des animaux, nous demandons (normalement) si l'autre personne est partante avant d'essayer quoi que ce soit (et c'est quand même beaucoup plus sympa). 

Mais du coup, ça veut dire quoi faire l'amour de façon primitive ? 

Rassurez-vous, il n’est nullement question d'aller s'enfermer dans une grotte et de taper sur des silex pour créer une lumière tamisée, dans les faits, il n'est question que de sensations et d'harmonie parfaite entre les deux partenaires. 

Enjoy,

Les Éclaireuses

Comment faire glisser votre sexualité vers quelque chose de plus primitif ? 

Il est assez facile d'inclure de l'instinctivité dans vos ébats amoureux : il suffit d'oublier toutes les images normées que l'on a de la sexualité hétérosexuelle et le tour et joué. L'idée principale de ce type de sexualité, c'est de faire comme d'habitude, mais avec un petit twist : cela peut passer par l'inclusion de jeux, de stimulation des sens (en utilisant ses mains, son nez et sa langue plus que tout le reste) mais, surtout, en laissant exprimer ce que son corps veut exprimer, sans jamais rien retenir : si vous voulez crier fort, faites-le, mordiller votre partenaire pareil... L'idée, c'est d'arrêter de se freiner avec le carcan de "l'humainement acceptable". 

Les rapports de domination, de chasse ou de notion dominant/dominé s'incluent également très bien dans ce type de sexualité : se battre pour savoir qui aura le dessus, se regarder longuement dans les yeux, ne pas se limiter qu'au lit mais à tout l'appartement... L'idée, c'est clairement de laisser libre cours à ses envies et à celles de son partenaire.

Le consentement, une notion essentielle dans ce type de pratiques sexuelles

Tout comme dans le sexe classique ou dans le BDSM, dès qu'il est question de sexe primaire, le consentement est essentiel. Se laisser guider par ses émotions et ses envies sous-entend qu'au préalable, il faut avoir longuement discuté de tout ça avec son ou sa partenaire pour être sûr de ne jamais dépasser les limites et de ne pas rompre la confiance du consentement. Ainsi, avant de vous lancer, il est souhaitable de voir, dans son intégralité, l'ensemble des pratiques qui composent vos envies et celles de votre partenaire pour savoir quels sont les points de concordance et les différences.

Vous pouvez également mettre en place un signal clair (qui fera office de safe word) pendant l'acte pour tout arrêter si jamais les choses deviennent un peu trop intenses.

Quels sont les bienfaits de ce type de sexualité ? 

Le plaisir, évidemment, mais, surtout, la connexion que l’on a créée avec son partenaire. Pourquoi ? Parce qu'en se libérant de tous les réflexes et les points bloquants humains, il ne reste que le sensationnel et l'émotionnel. Ce sont de points clés qui poussent à une meilleure connexion avec son partenaire. En prenant le temps de se sentir, de proposer sans jamais parler, on est plus attentif à l'autre et à ce qu'il ressent. Les ébats sexuels sont donc, par la force des choses, plus intenses, parce que les deux partenaires sont eux-mêmes plus intenses et plongés dans l'instant présent. 

Dans ce type de sexualité, il n'est aucunement question de faire les choses de façon mécanique tout en faisant la liste des courses dans un coin de la tête. L'idée, c'est de laisser tout de côté pour ne se concentrer que sur nos envies profondes et nos pulsions du moment.

Est-ce que le sexe primaire est pour tout le monde ? 

Dans l'idée, bien sûr, vu qu'il est question de reconnexion avec ses envies profondes et avec son partenaire, tout le monde est en mesure de pratiquer une sexualité 100% débridée. Mais, il est essentiel d'arriver à lâcher prise pour se détacher totalement de certains points bloquants ou de certaines craintes. Dans la sexualité primaire, il n'est aucunement question d'être gêné par un bruit un peu étrange ou par la position de sa cuisse... L'idée, c'est de se laisser totalement aller à ses envies et ses sensations sans s'encombrer de toutes les petites règles un peu stupides imposées par notre humanité.

C'est également pour ça qu'il est essentiel de trouver une personne en qui on a totalement confiance et avec qui on se sent à l'aise pour être sûr de pouvoir vraiment lâcher prise.

 

 

 

Tags : sexe, couple, orgasme

Vous aimerez aussi

Top de Sexo

Sur le même sujet

De la même auteure

Prête à être
éclairée ?

Recevez la dose d'inspiration
qui change la donne !