Aaaah, la joie des hormones féminines. On le sait, le cycle hormonal n'a rien de stable, il varie en fonction du temps, de l'environnement, du stress... D'un peu tout finalement, et si certains pensent que le seul grand chamboulement que les femmes connaissent dans leur cycle est la ménopause, ils se trompent royalement. Après une grossesse, lors de l'arrêt d'une contraception... Les raisons qui expliquent la modification du cycle menstruel sont nombreuses. 

Rien n'est figé dans le temps et notre corps évolue au fil des années, que ce soit extérieurement ou intérieurement. De nombreuses causes peuvent expliquer ces changements qui se présentent après 30 ans, il est donc important de rester vigilante et à l'écoute de son corps et ne pas hésiter - au moindre changement étrange - à consulter un professionnel de santé. 

Les Éclaireuses

Votre cycle menstruel et votre flux connaissent de grands chamboulements ? C'est peut-être que quelque chose ne tourne pas rond

S'il est important de ne pas crier au loup au moindre changement (énormément de facteurs entrent en jeu dans le cycle menstruel), certaines modifications dans votre cycle menstruel peuvent être dues à des complications médicales. Syndrome des ovaires polykystiques, endométriose, maladies de la thyroïde, il est tout à fait possible de développer ces pathologies après 30 ans.

C'est pour cette raison qu'il est important d'évoquer ces changements lors de vos rendez-vous annuels chez votre gynécologue ou votre sage-femme.

Votre contraception est peut-être en cause

Dans certains cas, il peut arriver que le corps finisse par ne plus supporter certaines contraceptions, et ce, même après des années de prise. Il est également possible de remarquer des changements lorsque vous passez d'une contraception à une autre. Généralement, les modifications vont durer 1 à 2 cycles, mais si les changements persistent et sont accompagnés d'inconfort, il est important de prendre rendez-vous chez un professionnel de santé pour faire état de la situation et étudier d'autres solutions.

Vous traversez une période de stress qui vous ronge de l'intérieur

On le sait, la charge mentale est une réalité et elle nous suit partout, à la maison comme au travail. Parfois, sans trop nous en rendre compte, on a tendance à accumuler des quantités astronomiques de stress et cela finit par avoir une répercussion sur notre corps. La plupart du temps, les changements dans le cycle hormonal qui sont liés au stress font office de sonnette d'alarme : ils sont là pour vous encourager à lever le pied et à prendre du temps pour vous. Mais par acquit de conscience, il ne faut jamais hésiter à consulter ou à aller faire un bilan sanguin, car la modification du cycle hormonal peut seulement être la partie visible de l'iceberg.

Vous avez pris ou perdu beaucoup de poids, il est possible que cela ait une répercussion sur votre cycle hormonal

Lorsque le corps est soumis à des changements brutaux, il va essayer de faire le point pour réajuster chaque paramètre. C'est souvent le cas lorsqu'il connaît de grandes fluctuations de poids. Dans les cas extrêmes, cela peut aller jusqu'à l'aménorrhée (soit la disparition temporaire des règles). Si vous êtes dans cette situation, il est important de consulter rapidement pour comprendre ce qui cloche et surtout, pour trouver des solutions qui aideront le corps à retrouver un rythme hormonal stable.

Certaines IST peuvent venir perturber votre cycle menstruel

Il existe de nombreux autres facteurs qui peuvent venir influencer les règles et le cycle menstruel. Cela comprend aussi bien l'endométriose que les fibromes utérins. Les IST peuvent également venir déséquilibrer la flore vaginale et créer des inconforts plus ou moins supportables. C'est pour cette raison qu'il est plus que conseillé de se rendre, régulièrement, chez un gynécologue ou une sage-femme, pour vérifier que tout se passe bien dans votre intimité. Car même si vous faites en sorte de prendre parfaitement soin de votre vulve et de votre vagin, personne n'est à l'abri de développer une endométriose après 30 ans. 

Dès qu'il est question de santé (et surtout de santé intime), il est toujours préférable de prévenir que de guérir, d'où l'importance de faire des frottis régulièrement et de se plier, chaque année, à un rendez-vous chez un médecin spécialité.

 

Tags : règles, santé