Vous usez et abusez de la touche "Snooze" sur votre réveil ? Cet article est pour vous. 

Tous les matins, c'est le même défi : vous n'arrivez pas à vous sortir du lit ! Quelle que soit la qualité de votre sommeil, vous peinez toujours à sortir des bras de morphée. S'en suivent une humeur morose et une irritabilité certaine. 

Il n'y a rien de plus désagréable que de se sentir fatigué après une longue nuit de sommeil. Mais, des raisons expliquent bien souvent cette "fatigue chronique", soit vous souffrez d'insomnies passagères. Elles perturbent votre sommeil et vous n'arrivez pas à vous lever une fois le repos trouvé. Soit vous avez une vilaine habitude qui fait que vous n'optimisez pas votre étape "réveil". 

Et cette mauvaise habitude, justement, c'est l'abus du bouton "Snooze" sur votre réveil. 

Même si l'hiver arrive et qu'on meurt d'envie de se transformer en marmotte pour roupiller au chaud tout l'hiver, la métamorphose, ce n'est pas pour tout de suite. Pourquoi ne pas prendre le taureau par les cornes et dire adieu à cette mauvaise habitude ? 

On vous explique pourquoi repousser constamment son réveil de 10 minutes est une mauvaise idée. 

Enjoy

Les Éclaireuses

 

1. Retarder le réveil perturbe votre horloge biologique

-

 

On pense, à tort, que retarder le réveil de quelques instants pourrait nous faire gagner quelques précieuses minutes de sommeil. Mais il n'en est rien, en fait, c'est tout le contraire ! Selon de nombreux experts, cette (mauvaise) habitude favorise la somnolence et la fatigue. Au lieu de gagner de l'énergie, vous finissez par en perdre. 

En fait, ce qu'il se passe, c'est que le corps n'a pas le temps de se plonger dans un sommeil profond. Résultat, il n'est ni vraiment réveillé ni vraiment endormi. Cette confusion vient perturber votre organisme et votre cerveau, mettant au passage, sens dessus dessous votre horloge interne. Le conseil de l'expert, c'est de mettre votre réveil à l'heure exacte à laquelle vous souhaitez vous lever. Pas question de mettre le réveil à 6h40 si vous projetez déjà de grappiller 20 minutes de sommeil supplémentaires. Réglez votre réveil à 7h, vous finirez ainsi correctement votre boucle de sommeil. 

 

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

2. La confusion créée à cause du bouton "Snooze"

-

 

Bien que l'utilisation de ce bouton soit tentante, elle n'en reste pas moins une mauvaise idée. Jouer avec votre rythme de sommeil, c'est comme jouer avec un interrupteur. L'effet "on/off" va venir épuiser l'ampoule, c'est pareil pour votre cerveau. Forcez-vous à vous mettre en mode réveil dès la première sonnerie. Se fixer des règles strictes permet de donner un rythme à votre corps. Rien ne vous empêche de rester 10 minutes au lit à regarder les actualités ou à écouter la radio, mais surtout ne vous rendormez pas.

 

rejoignez la communauté Facebook des éclaireuses

3. Veillez à avoir un rythme de sommeil régulier

-

 

La clé pour ne pas se sentir fatigué le matin, c'est évidemment de dormir suffisamment. Si vous peinez à vous lever le matin, c'est que vous n'avez sûrement pas eu votre quota d'heures de sommeil. Il est propre à chacun, certains sont des microdormeurs, d'autres de véritables marmottons. La moyenne se situe entre 7 et 9 heures de sommeil par nuit. Pour le reste, veillez à avoir un mode de vie sain, exit donc les écrans avant d'aller au lit, et on ne peut que vous conseiller de pratiquer une activité physique. Les étirements le matin vous permettront de vous réveiller en douceur et d'attaquer votre journée du bon pied ! 

 

 

 

Tags : Réveil