L’insomnie touche environ une personne sur 5, vous n’êtes donc pas un cas isolé. Il y a des moments dans notre vie où nous sommes plus susceptibles de subir des perturbations dans le rythme du sommeil. Les causes peuvent être inhérentes à votre personne ou liées à l’environnement dans lequel vous vous trouvez : changement de routine, changement de saison… Autant de causes insoupçonnées qui, une fois que vous en avez conscience, peuvent être surmontées pour vous permettre de trouver un sommeil réparateur. 

L’insomnie est transitoire dans 90% des cas, et il y a de fortes chances pour que l’épisode perturbateur disparaisse comme il est venu, sans crier gare. L’insomnie peut se manifester de différentes façons : difficulté d’endormissement, un ou plusieurs réveils nocturnes ou un réveil trop précoce le matin. Dans tous les cas, la sensation est la même, une sensation de fatigue aiguë qui sous-entend l’absence totale ou partielle d’un sommeil réparateur. Les répercussions sur votre humeur se font rapidement sentir : fatigue, irritabilité, difficulté à la concentration, nervosité accrue, il n’y a rien de bon à manquer de sommeil. 

Qui est le plus touché par les insomnies ? Il semblerait que ce soient les femmes les premières victimes, avec en moyenne 16,9% des femmes contre 9,1% des hommes. L’épisode insomniaque étant souvent lié au stress, on peut aisément trouver les causes qui expliquent pourquoi les femmes sont plus concernées que les hommes (#chargementale). Au-delà de l’impact sur l’humeur au quotidien, le manque de sommeil peut avoir des répercussions physiques durables. Lorsque l’on dort, on produit plusieurs hormones nécessaires à notre santé : hormones de croissance, insuline, hormones gérant l’appétit… Il y aurait aussi une corrélation entre l’augmentation de l’obésité et la privation de sommeil. Ce n’est donc pas un sujet à prendre à la légère, et voici 5 conseils qui vous permettront de retrouver un sommeil réparateur et durable.

Enjoy, 

Les Éclaireuses

 

1. La température de votre chambre n'est pas optimale pour avoir un sommeil de qualité

-

Selon le centre du sommeil de Charlottesville, la qualité de votre sommeil dépend de la température de la pièce dans laquelle vous dormez. La nuit, le corps régule sa température selon un cycle très précis, on appelle ça la thermorégulation. Si la pièce dans laquelle vous dormez est trop chaude, la thermorégulation risque d’être perturbée, ce qui peut causer des difficultés à trouver le sommeil. Les professionnels du sommeil considèrent que la température idéale pour une chambre se situe entre 16 et 19°C. Si vous êtes du genre frileuse, préférez la paire de chaussettes pilou-pilou au chauffage à 28°C, couvrir les extrémités du corps pour les réchauffer vous aidera à vous endormir.

 

2. Comme les loups-garous, la pleine lune vous perturbe et vous n'en dormez plus

-

Selon l’Université de Bâle, en Suisse, la lune aurait un impact direct sur notre production de mélatonine. En période de pleine lune, cette hormone chute de 30%. Ce n’est donc pas qu’une question de croyances, n’en déplaise aux plus cartésiens. Les chercheurs du CERN expliquent cette influence directe sur notre organisme par les effets du rayonnement électromagnétique de la lune sur les électrons de nos cellules. Ici, pas de remède miracle, si vous êtes sensible au rayonnement de la lune, tournez-vous vers les médecines douces qui viendront aider l’endormissement (huiles essentielles, homéopathie, tisanes à base de plantes.).

 

3. Vous êtes fumeuse et la cigarette hante vos rêves

-

Encore une raison qui nous prouve qu’il n’y a rien de bon dans la cigarette. La nicotine ayant un effet excitant, le tabac peut être l’une des causes d’un sommeil perturbé. Il faut savoir qu’après une cigarette, il faut une vingtaine de minutes au corps pour se calmer. Il n’y a pas de solution miracle, l’arrêt du tabac ne peut être que bénéfique pour votre santé, mais si vous n’êtes pas prêt à sauter le pas, vous pouvez tout simplement éviter de fumer votre dernière cigarette avant d’aller au lit pour laisser à votre corps le temps de se mettre en mode sommeil.

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

 

4. Vous êtes dans une période stressante qui vous empêche de trouver un sommeil réparateur

-

Le stress est souvent l’une des causes principales de l’insomnie passagère. Si vous traversez une période difficile, il y a de fortes chances pour que votre sommeil en pâtisse. Encore une fois, vous pouvez vous tourner vers les médecines douces qui vous aideront à vous endormir. La réponse se trouve bien souvent dans les huiles essentielles ou les tisanes à base de plantes. Si cela ne suffit pas, vous pouvez également vous tourner vers la méditation, qui vous permettra de trouver un état d’apaisement juste avant de vous mettre au lit. Cependant, pas de panique, les insomnies liées au stress ne sont souvent que de passage, c’est juste une mauvaise période, rien de durable généralement.

 

5. Vous avez eu un repas un peu trop lourd et la digestion perturbe votre endormissement

-

Le temps de digestion est essentiel pour le bon fonctionnement de votre corps. Si vous avez fait un repas trop riche, il est possible que votre sommeil soit perturbé par les difficultés de digestion. Certains aliments sont plus susceptibles que d’autres de perturber votre sommeil : les aliments trop gras, la viande rouge ou les plats épicés peuvent venir perturber votre cycle de sommeil. Si jamais vous avez eu un bon coup de fourchette, prenez le temps de vous poser avant d’aller au lit. Ce temps de repos préventif vous permettra d’amorcer la digestion, ce qui aura un impact moins fort sur votre sommeil.