Fini les siestes de minuit devant la télé. Pourquoi ? Pour le bien de notre santé ! Aussi innocente que semble être cette habitude, elle aurait en fait de nombreuses conséquences négatives sur notre organisme. Si cela impacte la qualité de notre sommeil, il y a également tout un panel de petits tracas qui accompagnent le sommeil perturbé et la fatigue quasi permanente. 

Ce n'est plus un secret, la lumière bleue émise par les écrans à un vrai impact sur la qualité de notre sommeil et sur la production des hormones qui nous aident à nous endormir. Nos phases de repos sont moins efficaces et le corps ne retire pas tous les bénéfices normalement liés au sommeil. En plus de cette fatigue quasi persistante liée à un sommeil d'une qualité médiocre, un bon nombre d'autres désagréments s'ajoutent à la liste (de quoi largement nous faire passer l'envie de piquer un somme devant le film du dimanche soir). 

Dormir devant la télévision : une source de stress insoupçonnée

Si dormir est l'une des meilleures activités du monde (on se demande d'ailleurs pourquoi quelque chose de si bien est encore gratuit), dormir devant la télévision peut être une véritable source de stress. Pourquoi ? C'est directement lié au programme que vous regardez. Les émotions émises pendant le visionnage d'un programme ont directement un impact sur la qualité de votre sommeil et, plus globalement, sur votre état émotionnel général. Ainsi, s'endormir devant un reportage animalier n'aura pas forcément un effet hyper négatif sur votre état d'esprit, en revanche, s'endormir devant l'Exorciste n'est pas franchement recommandé. Sans compter que les différents bruits qui sont produits par la télévision risquent d'encore plus aggraver votre sommeil et, d'éventuellement, vous réveiller en sursaut et d’ajouter encore du stress à votre état.

 

 

Avoir un sommeil de mauvaise qualité peut également vous faire grossir

La qualité de notre sommeil a également un impact sur notre état physique global et il peut y avoir un lien direct entre sommeil de mauvaise qualité et l'augmentation de notre appétit. En 2019, une large étude mettait en lien l'augmentation graduelle du poids et l'exposition régulière à la lumière bleue pendant les phases de sommeil. Pendant 5 ans, des scientifiques ont observé les habitudes de sommeil de près de 44000 femmes. Résultat : en 5 ans, les sujets de l'étude qui avaient tendance à régulièrement s'endormir devant la télévision le soir ont pris 5 kg (soit 1kg par an).

L'explication scientifique de ce lien entre mauvais sommeil et prise de poids est que les mauvaises habitudes alimentaires sont intensifiées lorsque l'on est fatigué : on est moins enclin à faire des efforts pour notre alimentation et on a tendance à aller au plus simple (soit des aliments transformés et avec une qualité nutritionnelle médiocre). 

Moralité ? On dit stop à la télé dans la chambre ! Et si on a réellement du mal à s'endormir dans le silence complet, on favorise l'écoute d'un podcast plutôt que des vidéos qui risquent de nous exposer aux lumières bleues.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

 

 

Tags : sommeil