Malgré les nombreuses avancées médicales de ces dernières années, il semble que certaines maladies échappent toujours à la découverte d'un traitement. Le cancer en fait notamment partie. Mais ces derniers jours, un espoir vient pourtant changer la donne.
À Barcelone, une équipe vient de découvrir un anticorps qui pourrait ralentir la croissance des tumeurs, mais surtout de les empêcher de métastaser (se propager dans tout le corps). On vous explique.

Utiliser des anticorps pour guérir du cancer ? Une nouvelle piste

À l'origine, les anticorps sont naturellement présents dans nos organismes. Composés principalement de protéines, ils ont pour fonction de nous protéger des différentes infections auxquelles nous sommes exposées.

Publiés dans la revue Nature Cancer, les résultats de l'essai clinique dévoilent que l'anticorps MCLA-158 pourrait être le premier anticorps à devenir un médicament afin de lutter contre la croissance des tumeurs, mais aussi la propagation des cellules cancéreuses dans le corps. Les résultats ont aussi montré que cette méthode ne fonctionne pour l'instant que sur des cancers très précis : colorectal, les tumeurs de la tête et du cou, de l'œsophage et enfin de l'estomac.

Mais pour l'instant quel taux de réussite pour ce nouveau protocole ?

D'abord testé sur les souris, le traitement avec anticorps a été efficace puisque les métastases n'étaient pas visibles dans leurs organismes. Ensuite appliqué aux humains, l'Institut de recherche biomédicale de Barcelone affirme que les sept malades qui ont suivi le traitement avec anticorps ont vu leur tumeur réduite, plus encore, ils seraient trois à être en rémission complète.

Eduard Batlle, chercheur de l'Institut de recherche biomédicale de Barcelone, participant à l'étude a d'ailleurs déclaré " ce traitement pourrait également être utile dans le traitement d'autres types de tumeurs".

Les Éclaireuses

 

 

Tags : cancer, News Bien-Être, santé