Les trois raisons pour lesquelles les couples se séparent le plus

Marie Ordioni 04 octobre 2023

Routine, stress, cap des trois ans... Quelles sont les raisons pour lesquelles les couples se séparent le plus ? Vice nous dresse le tableau des trois motifs de rupture les plus courants.

On le sait : chaque relation est unique. On ne gère pas, on ne communique pas ou encore on ne vit pas les choses de la même manière. Ce qui est applicable à un couple ne l’est pas forcément à un autre. Et vice versa. Et même si, entre ami.e.s, on trouve toujours des points communs lorsqu’il s’agit de se plaindre de son compagnon.sa compagne, on ne peut pas réellement savoir… Tant qu’on ne le vit pas.

Néanmoins, en amour, il existe tout de même quelques théories universelles. On pense immédiatement aux idylles qui ne durent que trois ans, selon Frédéric Beigbeder. Ces théories ne sont évidemment pas une fin en soi, mais de nombreux duos en ont cependant déjà prouvé l’existence… Ce qui nourrit et fait grandir le mythe.

Selon un article de Vice rapporté par Néon Magazine, les trois ans ne sont d’ailleurs pas le seul cap à passer pour un couple. Au total, le média ne différencie pas moins de trois "épreuves" souvent difficiles à surmonter à deux… Jeunes amoureux, jeunes époux, accrochez-vous : ça risque de secouer !

1 - La fin des papillons dans le ventre

Ah, les débuts… On pourrait passer notre vie à rembobiner et à regarder en boucle le film de notre rencontre, de nos premiers câlins, de nos premiers bisous… On parle, on rit, on fait l’amour… Et on recommence. On n’a rien d’autre à dire à nos ami.e.s que "Je ne sais pas ce qu’il m’arrive !". On essaie de ne pas parler de lui.d’elle tout le temps, mais chaque occasion semble bonne pour placer son nom. On est niais.e, on rougit pour rien… Oui, on est en plein dans les débuts.

Et puis les papillons commencent à s’envoler. La constante extase laisse place au quotidien, moins fun, moins sexy, moins glamour que ce à quoi on assistait jusqu’ici. On ne voit plus l’autre que pour et dans les bons moments : il partage maintenant aussi les mauvais, les plus ennuyants.

Et puis, on commence à le connaître. Et lui aussi. On voit certaines facettes de sa personnalité qu’on ne voyait pas jusqu’ici. Ou plutôt, qu’on n’avait clairement pas envie de voir. Et inversement. Selon une étude réalisée en 2022 et rapportée par Vice, des facteurs tels que "le stress, l'ennui et les exigences de la vie" commencent à avoir un impact sur une relation une fois cette douce période terminée. À ce moment-là, soit ils la détériorent jusqu’à la réduire à néant… Soit le duo arrive à les contourner et à les surmonter.

2 - Trois années révélatrices

Après la fin des débuts, la vie à deux n’est évidemment pas un long fleuve tranquille… Ça serait bien trop simple. Bien trop ennuyant. Une fois de plus, on revient au tant redouté cap des trois ans. Mais alors, pourquoi trois ans ? Parce que les deux conjoints se connaissent réellement. Ils savent ce qu’ils veulent, mais aussi ce qu’ils ne veulent pas. Ils commencent à penser à demain, à devoir prendre des décisions tant professionnelles que personnelles, à se projeter. Leur histoire va alors prendre un tournant. "Lorsque les couples se séparent prématurément, par exemple au cours de la deuxième ou de la troisième année, ils n'ont généralement pas appris à résoudre les conflits. La phase de lune de miel s'est dissipée et les rancœurs du passé commencent à envahir la relation.", explique Kim Polinder, conseillère en relations amoureuses.

Mais selon l’experte, les trois ans ne sont pas la seule épreuve temporaire à surmonter. Elle pointe également du doigt le cap des sept ans, année durant laquelle les couples font souvent le point, se demandent si l’autre n’est pas un frein à leur évolution, si leurs chemins sont toujours compatibles. Mais aussi les onze ans, moment durant lequel tous ces doutes s’envolent pour laisser place à des convictions… Dans le bon ou le mauvais sens du terme.

3 - La fête est finie

Comme si ça ne suffisait pas, les périodes de fêtes, elles aussi, ont tendance à impacter les couples. Vice rapporte une enquête réalisée par Meta il y a quelques années, selon laquelle le 11 décembre était le jour durant lequel il enregistrait le plus de ruptures. Cela s’explique par l’approche des fêtes de fin d’année : le stress, les problèmes financiers, la consommation d’alcool que génèrent ces moments peuvent directement impacter les tourtereaux.

La présence de la famille, elle aussi, peut influencer des conflits. On pense, par exemple, à des désaccords liés à la différence d’âge, ou encore, à l’orientation sexuelle… Autant de sujets capables de perturber le quotidien des tourtereaux, de faire resurgir des blessures ou de les amplifier… Vive la magie de Noël.

Les fêtes de fin d’année ne sont par ailleurs pas les seules célébrations durant lesquelles les relations amoureuses peuvent être mises à l’épreuve. Les anniversaires sont, eux aussi, de rudes caps à passer. Eh oui… Partager sa vie, ce n’est décidément pas de tout repos.

Retrouvez plus d'articles dans notre rubrique Psycho

 

Tags : amour, famille, rupture

Marie Ordioni
Rédactrice

Vous aimerez aussi