Peut-on poster n'importe quelle photo de son bébé sur les réseaux sociaux ?

Noa Gonzo Rombo 16 décembre 2021

Partager sa vie sur les réseaux sociaux est un réflexe, mais est-ce vraiment une bonne idée en ce qui concerne les enfants ?

Après neuf longs mois de grossesse, des heures d'accouchement, vous rencontrez enfin votre enfant, la huitième merveille du monde, la prunelle de vos yeux. Les émotions sont impressionnantes, jamais vous n'aviez ressenti une telle vague d'amour et votre premier réflexe est de vouloir partager tout ça sur les réseaux sociaux, mais rien de très long, juste une photo de vous et votre bébé, un cliché tendre qui va ramollir le cœur de tous vos followers et peut-être même de celui de ces quelques haters qui campent dans vos commentaires...

Et si finalement ce n'était pas une bonne idée ? Exposer votre nourrisson sur les réseaux sociaux implique de nombreuses conséquences auxquelles il faut penser, et on en parle aujourd'hui. 

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

 

Internet peut être un endroit aussi chaleureux que cruel

Oui, votre compte Instagram n'est pas aussi impressionnant que celui d'une influenceuse, vous cumulez à peine 200 likes sur vos photos et vous connaissez quasiment tous vos abonnés. Mais il est important de se rappeler qu'aussi bienveillante puisse être votre "communauté", les gens ne se comportent pas toujours comme ils le feraient dans la vraie vie. Ainsi, l'anonymat d'internet pourrait leur donner des ailes pour se permettre des remarques on ne peut plus déplacées. Le post-partum est une période charnière de votre vie de maman, il est donc important de protéger votre mental au maximum.

 

Internet n'oublie jamais rien ni personne

"Une fois que c'est sur internet, c'est pour toujours". De nos jours, partager une story ou un post est devenu un acte absolument anodin et on a tendance à oublier que ces stories, posts restent dans les limbes d'internet pour toujours. Par exemple, à cause des partages, il est de plus en plus difficile de faire réellement disparaître une photo. Ainsi, cette photo que vous trouvez adorable aujourd'hui sera peut-être insupportable pour votre bébé quand il aura grandi. L'image de vos enfants ne vous appartient pas. Bien qu'ils soient très jeunes, que vous êtes responsable d'eux, que vous prenez les décisions pour eux, il est essentiel de se rappeler qu'un jour ils auront des opinions et des envies sûrement différentes des vôtres. Ne leur imposez donc pas des choix de nature aussi irréversible.

 

 

Une fois la photo postée, vous en perdez le contrôle, comme si elle ne vous appartenait plus

Un des gros problèmes des réseaux sociaux mais aussi d'internet, c'est que la notion de droit d'auteur et de droit à l'image est très vague. En postant votre photo, vous la livrez littéralement à tous les utilisateurs du monde entier. C'est un nombre énorme de personnes que vous ne connaissez pas et qui ne vous connaissent pas qui peuvent avoir accès à votre enfant, votre huitième merveille du monde, la prunelle de vos yeux. Effrayant non ?

 

Certaines étapes clés de la vie de votre bébé doivent être vécues en privé

Enfin, on ne le dira jamais assez mais tout n'a pas vocation à se retrouver sur les réseaux sociaux. Partager autant sa vie privée, c'est se rendre extrêmement vulnérable. Par exemple, ne postez jamais avant d'avoir quitté l'endroit où vous êtes.
Aussi, profitez en vrai et en direct de ses moments qui passent si vite. Croyez-nous, les souvenirs que l'on garde dans son esprit sont tellement plus précieux que ceux que l'on peut visionner.

 

 

 

Tags : enfant, grossesse, réseaux sociaux, bébé, Maman

Vous aimerez aussi

Top de Grossesse & Parentalité

Sur le même sujet

De la même auteure

Prête à être
éclairée ?

Recevez la dose d'inspiration
qui change la donne !