En France, seul un parent sur sept tient ses enfants de moins de deux ans éloignés des écrans. Si 13,5 % des parents respectent les recommandations de l’Organisation Mondiale de la Santé, selon une vaste étude présentée par l’Ined et l’Inserm, est-ce vraiment problématique de laisser entre les mains de son petit une tablette avec un dessin animé ? La question a été étudiée de multiples fois par des spécialistes et des chercheurs, mais chacun semble avoir son propre point de vue.

De nombreux parents utilisent leur téléphone ou tablette pour occuper leur jeune enfant. Pendant ce temps ils peuvent cuisiner, profiter d’un repas entre amis, faire une pause de quelques minutes en laissant leur petit en toute autonomie.

Mais quels sont les impacts que les écrans peuvent avoir sur les enfants ?

De nombreuses recherches se sont penchées sur la question - qui divise autant que la question des jeux vidéo - et ont tiré de nombreuses conclusions.

Les effets des écrans chez les jeunes enfants 

Mettre Peppa Pig sur son téléphone et le prêter à son enfant dans la salle d'attente chez le médecin parait être une petite action sans conséquence. Cependant, les études et les spécialistes se pressent à prouver le contraire. Tout d’abord, parce que comme le rapporte Santé Pratique Paris, entre 0 et 3 ans, les interactions doivent être privilégiées afin de permettre aux enfants de développer leurs 5 sens. Dès lors, un dessin animé ne permet pas de stimuler le langage. Pareillement, l’INSERM a dévoilé des travaux qui mettent en lumière la corrélation entre les enfants exposés aux écrans dès 2 ans qui atteindraient un taux de masse corporelle supérieur à la moyenne à 5 ans. Les tablettes et smartphones, manipulés en grande quantité, accentuent la sédentarité et le manque d’activité physique. 

De la même façon, une étude finlandaise indique que l’utilisation inappropriée des écrans avant l’âge de 5 ans est associée à des troubles du comportement, tels que l’hyperactivité et l’impulsivité. Cet usage pourrait aussi augmenter les troubles de l’attention à l’école ou durant les devoirs, et réduire les interactions avec les autres membres de la famille. 

Les enfants et les écrans : quelle stratégie adopter ?

Faut-il priver ses enfants des écrans ou leur apprendre à les utiliser correctement ? Melinda Wenner Moyer, membre de l'Institut de journalisme Arthur L. Carter de l'Université de New York, pour CNBC, explique « Apprenez-leur que la technologie n'est pas catégoriquement de mauvaise influence. Elle peut être un outil d'apprentissage. Je suis presque sûre que mon fils a appris à lire grâce à l'application Endless Alphabet. Les jeux d'échecs en ligne lui ont aussi permis d'acquérir des compétences utiles ». Mettre en place des heures d’utilisation, choisir précisément le type de contenus à visionner, ne pas remplacer les écrans par des moments en famille ou des activités physiques, sont des façons de ne pas priver ses bambins, tout en étant vigilant face à l’usage qu’ils en font. 

Le secret reste de doser sans culpabiliser. Ce n’est pas grave si votre petit raffole de Pat Patrouille sur votre téléphone et que vous, vous adorez le laisser faire pour souffler cinq minutes. 

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

 

Tags : parents, Éducation