Selon les psychothérapeutes, voici 3 phrases qu'il ne faut jamais prononcer devant un enfant

Juliette Gour 20 juin 2023

Rares sont les parents qui sont irréprochables. C'est peut-être même le propre de la parentalité : faire des erreurs et espérer que son enfant s'en sorte aussi bien que possible. Mais il y a quelques conseils éclairés à appliquer au quotidien, notamment dans les tournures de phrase, pour éviter de conditionner ses enfants de la mauvaise façon.

La question de l'éducation est toujours houleuse. Entre les méthodes d'éducation positive ou celles qui sont très restrictives, difficile de savoir où donner de la tête. S'il est évident que l'on finit toujours par reproduire des schémas familiaux, pour certains spécialistes de l'enfance - comme Amy Morin, psychothérapeute américaine - il serait essentiel de bannir certaines tournures de phrase de son vocabulaire lorsque l'on interagit avec un enfant. Interrogée par CNBC, la spécialiste de l'enfance a prodigué quelques conseils essentiels pour elles. 

En les appliquant au quotidien, cela permettrait aux enfants de garder confiance en eux et d'affronter les difficultés de la vie avec plus de facilité. Le secret ? Choisir judicieusement son vocabulaire lorsque l'on interagit avec un enfant. Le risque en utilisant un vocabulaire hasardeux, c'est de pousser les enfants à mal interpréter les paroles. Sur la durée, cela peut créer de profonds traumatismes qui peuvent durablement entacher la confiance des enfants. 

Afin d'éviter ça, la spécialiste américaine a énuméré les phrases qu'elle conseille de ne pas prononcer devant un enfant, comme par exemple les 3 phrases suivantes. 

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Les Éclaireuses (@leseclaireuses)

"Reste calme", la phrase qu'il ne faut prononcer sous aucun prétexte devant un enfant

Si sur le papier, cette phrase peut évidemment être prononcée avec beaucoup de bienveillance, dans les faits, elle peut avoir un effet assez négatif sur l'enfant. En disant cela, le parent crée une injonction directe sur ce que l'enfant doit ressentir. Indirectement, on fait comprendre à l'enfant que ce qu'il ressent est mal et qu'il n'est pas censé écouter cette émotion qui l'empêche d'être calme.

Plutôt que de le pousser à nier son ou ses émotions, il est plus judicieux d'aider l'enfant à identifier ce qu'il ressent : est-ce qu'il est en colère, est-ce qu'il est triste, qu'est-ce qui a provoqué cette émotion. En faisant cela, le parent permet à l'enfant de comprendre que les émotions ne sont pas une mauvaise chose et qu'il est en droit de ressentir des choses. Mieux, en le poussant à essayer de comprendre la source de ce qu'il peut ressentir et à gérer ses émotions.

"Que je ne te reprenne jamais à..." ou le meilleur moyen de faire en sorte que votre enfant vous cache des choses

Il est normal que les enfants fassent des bêtises ou teste les limites, il n'y a rien de mal à ça. Cependant, il est important d'expliquer aux enfants pourquoi il ne faut pas faire certaines choses. On peut par exemple leur dire que ça les met en danger, qu'ils peuvent se faire mal... Une explication est toujours la meilleure réaction à avoir. En menaçant son enfant avec une phrase telle que "Que je ne te reprenne jamais à...", on lui envoie juste un message de crainte, qui finira par pousser l'enfant à faire les choses en cachette. Encouragez toujours vos enfants à être francs plutôt que de les menacer, ils deviendront des enfants plus responsables et honnêtes.

"C'est parfait / Tu es le meilleur", où comment pousser votre enfant à ne jamais être totalement satisfait de lui-même

Il n'y a évidemment rien de mal à féliciter les enfants, bien au contraire. Mais il est important d'utiliser les bons mots. En utilisant le terme "parfait" pour féliciter votre enfant, il est possible que ce dernier interprète les choses ainsi : il doit forcément être irréprochable pour mériter un compliment. Résultat, l'enfant risque d'être perpétuellement insatisfait et se mettra toujours une pression monstrueuse pour espérer satisfaire ses parents. Il est plus judicieux d'utiliser des termes comme "bien joué !" ou "tu t'es bien débrouillé !", qui n'apporte pas de gradation dans la réussite de l'enfant.

Retrouvez plus de conseils d'éducation dans notre rubrique Grossesse & Parentalité 

 

Tags : enfant, parents, Éducation

Juliette Gour
Chef de rubrique Bien-Être & Beauté
Amoureuse de la K-beauté, Juliette est également une experte en skincare, vous dévoilant les secrets des masques et des nouvelles routines beauté adoptées par vos stars préférées. Suivez cette passionnée polyglotte pour une aventure pleine de découvertes, de bien-être et de conseils avisés qui vous guideront vers une vie épanouissante et captivante. C'est grâce à sa licence en science du langage que Juliette manie comme personne les modes de pensées des différentes cultures, ce qui la pousse à voyager et à découvrir les diverses façons de penser qui enrichissent son approche du monde.

Vous aimerez aussi