Faut-il s'attendre à une pénurie de houmous dans les prochains mois ?

Noa Gonzo Rombo 13 juillet 2022

Déguster votre houmous pendant l'apéro pourrait devenir un luxe, on vous explique pourquoi...

C'est une combinaison dont on ne se lasse jamais : houmous + bâtons de légumes ou encore houmous accompagné de son morceau de pain (particulièrement si c'est un pain libanais qui vient juste de sortir du four). Bref, le houmous est un vrai délice. Présent à tous vos apéros dînatoires, plus qu'un classique, c'est un de vos aliments de base favoris. Mauvaise nouvelle, une pénurie de houmous se profile. En cause ? Une pénurie de pois chiche. On vous explique...

Une pénurie de pois chiche liée à la guerre en Ukraine

Entre le COVID, la guerre en Ukraine, la grippe aviaire, le changement climatique et peut-être simplement la malchance, tout le monde s'est habitué aux pénuries. Rien qu'en 2022, nous avons subi près d'une dizaine de pénuries en tout genre : huile de tournesol, pop-corn et même en sauce Sriracha ! Cette fois, ce sont les stocks de pois chiches qui inquiètent, ils sont actuellement suffisamment réduits pour que le monde entier craigne une augmentation du prix du houmous.

La guerre en Ukraine serait un facteur important en grande partie parce que la Russie représente généralement un quart du commerce mondial.

"La Russie exporte environ 200 000 à 250 000 tonnes, au minimum, par an", a déclaré à Reuters Navneet Singh Chhabra, directeur de la société de commerce de pois chiches Shree Sheela International. "Lorsque la guerre a commencé en février, l'approvisionnement a été détruit, totalement". Il a ajouté que l'Ukraine n'a pas pu non plus planter sa récolte habituelle de 50 000 tonnes de pois chiches.

Mais il n'y a pas que la guerre en Ukraine qui explique cette pénurie. Les États-Unis ont aussi leur part de responsabilité. Selon The Guardian, le pays est en fait le quatrième exportateur mondial de pois chiches, mais le mauvais temps et le passage à des cultures plus lucratives ont entravé la production au cours des deux dernières années, entraînant une diminution de 5 % des hectares plantés en 2022 et une baisse de 10% des stocks américains.

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Caroline Lesguillons (@carolinerecipes)

Mais quelles alternatives choisir au houmous pour l'apéro ?

On espère ne jamais en arriver là, mais dans le cas où notre cher et tendre houmous ne serait plus disponible mondialement (on est malade rien que d'y penser) voici quelques alternatives tout aussi gourmandes ! Le houmous à la betterave sans pois chiche, ça vous dit ? Ne bougez pas, la recette est très simple.
En ingrédients, vous aurez besoin de : 

  • - 2 betteraves crues
  • - 250 grammes de tofu soyeux
  • - 1 gousse d’ail
  • - 1 c. à soupe d’huile de sésame
  • - 1 c. à soupe de sésame noir torréfié
  • - 1 pincée de fleur de sel

La préparation ? Un jeu d'enfant ! Lavez vos betteraves et enveloppez-les de papier aluminium. Enfournez 2 heures dans un four à 180°C puis laissez refroidir. Pelez la betterave et placez-la dans le bol de votre mixeur avec le tofu soyeux, la gousse d’ail et l’huile de sésame. Présentez dans un bol avec le sésame noir torréfié à la poêle, 1 trait d’huile de sésame et la fleur de sel.

Alors, vous êtes plutôt houmous classique ou revisité ? 

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

 

Tags : bien manger, news food, Alimentation

Vous aimerez aussi

Top de Food & Gastronomie

Sur le même sujet

De la même auteure

Prête à être
éclairée ?

Recevez la dose d'inspiration
qui change la donne !