Girl boss spotted !

"Je le vaux bien", "je suis belle", "je peux le faire", "je me sens bien", "rien ne m'arrête", "je suis douée", "je crois en moi", "j'aime mon corps"...

Voilà les mini déclarations d'amour de vous à vous-même que vous méritez d'entendre pour réveiller la girl boss qui sommeille en vous. Le temps des doutes est révolu, jamais plus la pression des standards n’étouffera votre confiance en vous : pinky swear !

Notre corps a besoin d'amour, de bisous, de câlins tous les jours... et de mots doux ! Il nous aime certainement bien plus que n'importe qui. Qui d'autre ferait tout ce qu'il fait pour nous ? Il n'est pas parfait, mais il est unique et c'est justement ce qui le rend beau. Soyons réalistes, si la perfection était à notre portée, ne perdrait-elle pas toute sa valeur ?

Ladies and gentlemen, nous avons une grande nouvelle. Notre radar à girl boss s’est fortement activé en France pour vous présenter Elodie Costa. Atteinte de nanisme, on l'a connue sur nos écrans de télévision à l'occasion de son passage dans The Voice. Aujourd'hui l'interprète du single Mélodie, aux près de 3 millions de vues sur YouTube, Elodie Costa ne cesse d'accroître son succès et devient la porte-parole de toute une communauté !

Enjoy, 

Les Éclaireuses

 

1. Son ascension dans le milieu de la chanson

C'est à l'âge de 15 ans qu'Elodie Costa se lance dans le chant, débutant comme une "adolescente dans sa chambre". Elle se confie au média Gala : "Le regard est différent lorsqu'on est sur scène." On l'a d'abord connue sur nos écrans de télévision à l'occasion de son passage dans The Voice où elle interprétait "Si Maman, si" de France Gall. Malgré le fait qu'elle n'ait pas été sélectionnée pour continuer l'aventure, pour elle, la chanson est un moyen de s'exprimer et de véhiculer de bonnes ondes. Finalement, elle décide de continuer dans la musique et avec plus de 3,5 millions de vues sur YouTube, son single "Mélodie" est un succès. 

 

2. L'humour, une échappatoire sur son handicap

Sur le plateau télé de Ça commence aujourd'hui, Elodie Costa confie qu'elle a toujours été la bonne copine pleine d'humour, qui faisait rire tout le monde. Elle explique au magazine 20 minutes : "À partir du moment où mon single a explosé sur TikTok, il y a eu des rageux qui ont commencé à faire des parodies méchantes, mais j’ai aussi réussi à m’entourer de personnes bienveillantes avec qui on transforme ces critiques absurdes en sketchs. Au final, ça me fait grandir." Lorsqu’on lui parle de haine en ligne sur les réseaux sociaux, elle avoue qu'elle y est bien évidemment exposée, mais elle essaye de ne pas se laisser atteindre par tous les commentaires. Elle confie "On me dit que j'ai un sacré mental, mais c'est parce que je me concentre sur le positif." 

 

3. "Mon handicap est aussi ma force"

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par @elo.diecostamavie

Si Elodie Costa compte aujourd'hui près de 651K abonnés sur TikTok, c'est parce qu'elle a réussi à créer une véritable communauté. Elle explique que son handicap est quelque chose qui la pousse à vouloir avancer, même si le milieu de la musique peut être compliqué. Elle confie au magazine 20 Minutes : "Déjà quand on est dans la "norme", c’est compliqué, mais avec un handicap, je pensais que c’était tout simplement impossible. C’était un rêve auquel je n’avais jamais cru." Un rêve qui est devenu réalité et qui, on l'espère, continuera avec son nouveau single "Baisse pas les bras". 

 

Tags : aimer son corps